Sombre Tentation et Noir Désir

Incarne un être surnaturel ou un simple humain et viens vivre un aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 63
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : Là où on m'y attend le moins !!
avatar
Administrateurs
Hayley Wins
MessageSujet: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Jeu 28 Mar - 15:45

Depuis sa transformation il y a plusieurs siècle de cela, Hayley vivait seule, elle était dans la solitude depuis très longtemps et ceci ne la déplaisait guère. Ne plus avoir d'humanité l'avait énormément changer et avoir des sentiments pour quelqu'un serait bien étrange pour elle. Elle venait à peine de terminer son repas de l'après midi quand elle décida d'explorer des terres, elle avait envie de connaitre ailleurs de faire un peu d'aventure. Elle prit donc la route après avoir vider le sang de plusieurs personne dans des bouteilles d'eau vide. "Je suis recharger pour 1 semaine au moins" se dit t'elle dans son fort intèrieur.

Elle était maintenant très proche d'un endroit assez effrayant c'était une forêt sombre avec pour centre un énorme chêne noir au branche tordu et tellement haut qu'il disparaissaît dans le brouillard et les nuages gris. Qui pourrait bien s'aventurer dans un endroit pareil à moins qu'il ne soit persuader qui ne craindrait rien. Elle avançait dans le brouillard elle ne voyait presque rien mais laissait son instin la guider. Elle sentait bien qu'il y avait de mauvaise honde qui se dégageait de cette forêt, elle donnait la chair de poule. Un brouillard épais était entrain de se former on y voyait presque plus rien. Hay' réussi malgrés tout à arriver jusqu'au centre de la forêt où elle tomba sur le chêne noir. Ce chêne était vraiment impressionnant à voir et il portait bien sont prénom. Elle s'assit et s'installa tranquillement elle sorti un goblet et une bouteille chargé de sang et but au moins 2 vers et demi. Elle trouvait sa complètement sans intérêt de boir du sang de cette façon, quoi de mieux que de faire saigner la personne directement en la faisant souffrir de plusieurs façon. Sa allait faire 3 jours qu'elle marchait juste parce qu'elle avait envie de découvrir d'autres endroits mais ses plateau repas la manquait déjà terriblement. "Je pense que je vais retourner me promener près des villages" se dit elle en esquisant un des sourirs dont seul elle en était l'experte. Elle se leva et commença à retracer la forêt dans le sens inverse, le brouillard était encore plus épais, elle craignait de se prendre une branche d'arbre trop aiguiser dans l'estomac. Elle avançait à pas sur quand soudain quelque chose l'accrocha, on aurait dit une main mais elle n'en était pas sur. Cela lui prenait le pied essayait de se dégager mais n'y arriver pas à force de tirer sur sa chambe elle finit par tomber, et là un filet lui tomba en plein dessus.

-Mais qu'est ce que c'est que ce cirque, qui est l'imbécile qui a fait sa !

Elle sortit la dague en argent d'une de ses longue botte, elle la gardait toujours contre ses pire ennemis les loup garou et commença à essayer de couper le filet appremment celui ci n'était pas facile à couper, la ou les personnes qui lui avait balancer ce filet dessus avait l'air de savoir qu'elle genre de créature ils avaient attrapé. Pendant qu'elle coupait le filet elle remarqua que ce qui l'acrochait au départ l'avait lacher. Après plusieurs minutes elle réussit à découper le filet assez pour pouvoir sortir sans trop défort. Elle se releva et enleva la poussières qui était sur ses vêtement, essaya de s'arranger ses long cheveux châtain et rangea la dague. Elle sentait qu'elle n'était pas seule, que quelqu'un rodait autour d'elle mais n'y voyait rien pour savoir qui ?. Elle essaya de lancer un signal de pensées pour savoir à peu près la position de la personne, rien. Apparemment cette créature avait des ressources et n'était surement pas humaine. Elle se concentra un peu plus fort et réussi à voir où est ce qu'elle était à peu près et sans perdre un instant elle courru à toute vitesse et sauta dans le vide, et comme elle l'espérait elle tomba sur quelqu'un.

-Aie mauvais atterrissage !

Sa victime plaquer au sol elle sortit sa dague et posa son pied sur lui.

-Qui est tu ? Et pourquoi tout sa ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

MERCI MILLE FOIS MON HACH A MOI <333333



Noir désir et sombre tentation .... is BLOOD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Discret
Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2013
avatar
Discret
Daniel Nayer
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Jeu 28 Mar - 17:08

-Aie mauvais atterrissage !

Daniel Nayer était a présent plaqué au sol par un mort vivant taré muni d'une dague, disons qu'il en riait plutôt bien de se mort vivant, car le mort vivant se croit si supérieur qu'il s'attaque a tout le monde. En fait le Maï c'était retrouver dans cette forêt menacer par une dague, souriant bêtement il refusait de répondre a la question posés, en fait tout simplement il avait voulut fuir des chasseur sanguinairement stupide qui le suivait, oui les chats sont trop étranges de nos jours, et bien tout simplement car il avait embrasser une sale petite humaine qu'il avait trouvé, de toute façon cette sale petite humaine était sa copine, et c'est elle qui avait voulut, là vous allez vous dire que c'est impossible, que la mi-humain ne peut pas avoir de petite amie, et pourquoi? A cause de son caractère, ah oui c'est qu'il est sadique le petit félin, ça a cause de son passé gâché, alors il gâche la vie aux autres qui ne comprennent et ne comprendront jamais rien, tuer c'est amusant, en plus on peut tuer de cent moyen différent et drôle, bien sur la plupart en se tachant le tee-shirt, mais un tee-shirt de sacrifier c'était rien comparer a l'amusement de torturer des personnes et ce n'est pas comme si ces débiles policiers allait l'arrêter, les flics c'étaient trop bête, ils couraient comme des filles avec leur armes toutes pourries juste pour l'ordre, plus de drogue, rien, juste un monde tranquille et ennuyant a mourir, faire pleurer et crier quelqu'un c'était beaucoup plus amusant, car la vie n'est que l'ennuie quand on ne joue pas. Alors Daniel avait embrasser sa copine qui était tombé folle amoureuse de lui et de ses manières assez horribles, a peine le baiser terminé elle était tomber par terre, son coeur c'était arrêter, manque de chance elle aurait juste put être paralysée, mais le hasard décode toujours a notre place. Quand sa silhouette était tomber au sol et qu'elle avait quitter ce monde, les chasseurs étaient sortit des buissons, des buissons plutôt touffus, avec leur gros fusil et leur matériel d'identification de l'espèce, alors Nayer avait sauter sur l'un deux, avait voler l'un de leur filet de capture blanc tresser de cordes solides, et c'était enfuit a toute vitesse, après avoir crispé les mains pour faire sortir ses griffes, il avait avait sauter d'arbre en arbre, le brouillard l'avait beaucoup gêner, et il avait faillit tomber a plusieurs reprise, mais son agilité de chat était incomparable, certes vu qu'il était mi)chat mi-humain, normal qu'il est ces dons. Alors il avait trouver une personne, mort vivant stupide et sans interet et lui avait lancer son filet volé dessus, puis il avait sauté dans un arbre, un gros chêne tordue, idéale pour grimper, il reviendrait ici il grimper plus souvent, plus la brume le camouflait, grace a une dague la créature sombre sortit et lui il descendit de l'arbre se laissant a la porté de celle-ci, mais il s'en fichait il avait déjà fait tout un plan, cela faisait partie de sa stratégie, on se fait attrapé, on s'amuse et on rentre, tout simplement. Le félin alors n'avait pas bouger, il avait laisser la Vampyr prendre possession de son esprit pour qu'elle puisse le repéré et n'avait pas bouger quand elle avait sauté, grâce a son excellente vue il l'avait déjà repéré avant qu'elle lui atterrisse dessus et maintenant:

-Qui est tu ? Et pourquoi tout sa ?

Daniel Nayer bailla a s'en décrocher la mâchoire puis renifla avec méprit, il sourit et d'un seul coup il mit la main dans la poche de son jean et planta dans la jambe du mort vivant stupide le morceau de bois aiguisé qu'il gardait toujours avec lui, au cas ou. Puis il roula sur le côté pour se dégager du pied de la créature et se releva ses yeux abritait un éclat vert, cela voulait dire qu'il était prêt a attaqué et de grosse griffes longues et blanches sortirent de ses mains blanches, il sourit et s'approcha de la fille aux cheveux châtains et aux yeux rouges, il lui donna un coup dans les côtés et recula de trois pas pour mieux voir un peu la personne, elle lui avait bousiller son tee-shirt, pfff, et encore une personne, c'était grave, on ne joue pas au plus malin avec Nayer, toujours retenir pensa-t-il. Toujours le chat avait été vaniteux, il se surestimait et s'adorait, il se regardait souvent dans le miroir et restait longtemps dans la salle de bain. La Vampyr avait des bouteilles de sang ce qui provoqua un haussement de sourcil chez le mi-félin qui finit par dire sur un ton joyeux et moqueur:

-Qu'importe qui je suis mort vivant, ce ne sont pas tes affaires. Ton atterrissage était en effet stupide et raté. Puis le garçon éclata de rire et se mit a faire tourné son bout de bois dans ses mains.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : Là où on m'y attend le moins !!
avatar
Administrateurs
Hayley Wins
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Mar 23 Avr - 16:56

Avec un pieux en bois aiguiser et un coup de pied dans la côte Hayley Wins venait de se retrouver au sol, certes le pieu l'avait affaibli mais disons que son attaquant avait enfoncer son arme dans un de membres qui se rétablissait très vite. Le jeune homme qui se dressait devant elle avait sorti des griffes de ses mains et l'on percevait malgrés la pénombre ses yeux vert vif. Un vent glacial et un athmosphère pesante demeurait dans la forêt. Hay' essayait de savoir qu'elle créature pouvait bien se trouvait devant elle. Rien ne lui venait à l'esprit. De toute la forêt aucun bruit ne s'entendait on voyait bien qu'elle était déserte et que ceux ces deux personne s'y trouvait. Si ils se bataient maintenant qui c'est le carnage que sa pourait engendrer.

-Qu'importe qui je suis mort vivant, ce ne sont pas tes affaires. Ton atterrissage était en effet stupide et raté.

Whisky se relava et s'appocha de lui pour mieux voir son visage et pouvoir en déduire son espèce. Elle ne supportait pas que les gens utilisent le terme de mort vivant cela l'énervait, elle n'était peut être pas totalement vivante, et était effectivement mort vivant mais elle préfèrait de loing le mot Vampire ou Suceuse de sang. Etait ce de la provocation ? Quand elle fut suffisament près de lui, elle apperçu ses griffes de plus prêt, elle avait du en voir des comme sa une fois dans toute sa vie. Cette crature extraordinnaire et envoutante elle en avait connue une il y a 1 siècle ou 2. Elle recula pour ne pas se prendre un coup qui viendrait un peu trop vite et fit tourner ses yeux à un rouge plus vif ce qui voulait dire qu'elle serait prête à se déffendre. En faisant demi tour jusqu'à son sac qui était à deux pas elle faisait craquer des branches, pas très discret mais bon. Elle remetta un peu d'ordre dans sa longue chevelure châtain clair et esquisa un sourir provocateur dont elle était l'auteur. Elle sauta sur une branche d'arbre qui devait être à dix mètres du sol et essaya de voir si son rivale l'avait suivi. Elle fini par s'asseoir sur la branche les pieds balançant tandis qu'aucun mouvement ne se faisait entendre. Grâce a ses dons elle pouvait entendre toute la vie qu'il y avait dans cette forêt sombre, plein d'animaux y vivait mais elle n'en voyait aucun tellement les ténèbres était intense.

Plus aucun bruit ne se fit entendre elle décida donc de déscendre de son perchoir pensant que son adversaire c'était lasser et était parti. Elle fit donc le chemin en demi tour pour pouvoir sortir de ces bois lugubre mais ce ne fut pas facile de retrouver son chemin tellement le brouillard était épais mème avec des yeux de chats on pouvait se perdre et c'est d'ailleurs ce qui se passa elle se retrouva au final au millieu de nul part perdu et sans personne pour lui faire retrouver son chemin. Elle savait très bien ce qu'elle risquait cette nuit si elle ne sortait pas vite fait de se pétrain étant donner la pleine lune qui n'allait pas tarder à prendre place dans le ciel. "Comment je vais me casser de cette endroit moi ? Je suis dans une forêt ou on pourra voir mon corp vider de sang par de p**t**n de loup garou ! >> fini t'elle par ajouter.

La nuit commençait a tomber et une faible image de la pleine lune commençait à apparaître Hayley commençait à avoir la cher de poule et c'était réfugié dans un arbre pour pouvoir éviter d'être attaquer.






PS: désolé pour la petitesse de se rp

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

MERCI MILLE FOIS MON HACH A MOI <333333



Noir désir et sombre tentation .... is BLOOD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Discret
Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2013
avatar
Discret
Daniel Nayer
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Dim 28 Avr - 18:16

Daniel regarda la fille, elle fit un sourire provocateurs, avec des yeux rouges, rouges, mais ce n'est pas cela qui l'intimida, il haussa les sourcils, montrant qu'il s'en fichait complètement, celle-ci se dirigea vers un arbre, elle s'assit sur une branche, bon tant pis, si elle voulait joué a sa, tant pis, il s'en fichait de toute façon, il c'était venger, même s'il savait que le bois dans le coeur tuait, mais dans les autres parties sa contentait d'affaiblir, il ne voulait pas tué lui, juste affaiblir pour montré qu'il était plus fort, ça il le faisait tout le temps, mais sérieusement les morts vivants il n'aimait pas trop cette race, tant pis. Il se cacha derrière le tronc et arrêta de faire du bruit, laissant le silence envahir la forêt sombre, se laissant porté par les bruits des bois, il avait déjà une idée et sa race lui permettait de la réalisé, il pourrait suivre avec la discrétion d'un chat la fille, et ça lui irait bien, il aimait bien suivre les gens pour les embêter ensuite, c'était sa manière de montré qu'il aimait bien quelqu'un, il ne fallait pas lui en vouloir, il était comme ça. De plus personne ne pouvait le supportait, il était trop chiant pour resté avec quelqu'un, deux minutes avec lui on se retenait de le giflé, mais ce n'était pas sa faute, c'était la faute de son passé, de son sale passé, qui n'aurait pas jamais du être là, de lui, ce mort vivant, voila, depuis il les détestait, il c'était venger, il lui avait fait la même chose que lui, puis il l'avait tué celui-ci, mais maintenant il avait une éternelle haine envers eux, et ce n'était pas comme ça qu'il se rapprocherait a nouveau d'eux. Les Loups-Garous eux ils étaient encore pire, ils passaient leur temps a courir après les Maï, c'était vraiment pénible, souvent ils méritait un bon coup de griffe sur le museau, mais ce n'était pas sa qui les arrêtait, ils continuaient, c'était comme chien et chat, se courant après, la bagarre entre les deux espèces quoi. La fille finit par descendre de l'arbre, surement elle croyait qu'il était enfin partit, alors qu'il était toujours la a l'observé, se qui le fit sourire, elle se mit a marché dans la forêt dense, et la suivait lentement avec le sourire, utilisant ses talents de chat pour se montré discret et adroit, elle ne le remarquait pas, normale, comment aurait-elle pu le voir? C'était impossible, rien ne peut déjoué la discrétion d'un Maï, il était entrainé pour sa, alors il se servait de leur don pour faire soit le bien, soit le mal. Nayer était heureux d'être dans la nature un petit moment et d'arrêté son sadisme, il se sentait bien a présent, il était tranquille dans la forêt, il y avait une brise fraiche, il respirait l'odeur apaisante de la forêt, qui lui montrait tous ces bruits, qui le guidait, par contre la fille était complètement paumé, elle ne savait même pas ou elle allait, sa il en était sur, elle essayait de paraitre assurée, mais non, en fait elle était perdu, surement elle ne voulait pas d'aide, elle avait peut être trop de fierté pour en demandé, mais tant pis, il lui ferait peur après, d'abord il suivait, il verrait bien ou elle irait a marché comme ça, c'était disons amusant, il en manqua de rire, il ne fallait pas faire de bruit, et lui il riait comme un fou.
La nuit tombait, et la mort vivant finit par s'arrêté dans une clairière, le soir tombait, et elle semblait stresser, ce qui le fit encore plus sourire, il allait bientôt intervenir, mais d'abord laissé un peu paniqué la personne, elle proféra une injure contre les Loups-Garous, pourtant ce n'était pas la pleine lune, Daniel leva la tête et vit une belle grosse lune toute blanche, a si. Dommage, lui aussi il était menacer, mais il s'en fichait un peu, les Lycanthrope c'était stupide et maladroit, en plus ça ne se contrôlait pas, c'était chiant. L'obscurité tombait sur la forêt, il devait se servir de sa vison nocturne, il c'était baucoup entrainé pour l'avoir, comme son ouie et son odorat exeptionnelle, ses reflex, mais il était toujours aussi nul en orientation, Il se perdait tout le temps, il ne savait vraiment pas retrouvé son chemin, mais au moins il pouvait voir le soir, dans la nuit, très bien, donc c'était super, et il possédait plusieurs don. Il fixa ses yeux verts vers la fille, bien sur il n'allait pas attaqué, mais il avait les yeux verts, quand il s'apprêtait a attaqué ceux-ci prenait un éclat bizarre, assez flippant, il ne fallait pas embêter a Maï, a par si on veut vraiment mourir, et par contre lui en tant que Maï il aimait bien embêter les gens, c'était amusant, par contre il n'était pas très gentil avec eux. Il laissa la fille encore un peu paniqué, l'adolescent était amusé, il aimait bien les paumés, ça le faisait toujours rire, surtout celle-ci un peu plus que les autre, il ne savait pas trop pourquoi, ni pourquoi il la suivait, il avait déjà fait ça, mais il avait jamais vraiment sentit de sentiment bizarre en suivant ceux qu'il voulait embêter, mais d'un seul coup, il sortit de sa cachette lentement, sans bruit, s'adossa a un arbre, sans se faire voir, juste derrière celle-ci, pour la faire sursauté, plus qu'a faire comme il avait dit, il sortit ses griffes et finit par dire sur un ton moqueur et narquois, car lui il voyait très bien, pas elle, parce que lui il connaissait par coeur cette forêt, et que sa l'amusait de la voir comme ça errer dans la forêt comme ça:
-Besoin d'aide zombi?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : Là où on m'y attend le moins !!
avatar
Administrateurs
Hayley Wins
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Lun 29 Avr - 18:01

La nuit commençait sèrieusement a tombé, le brouillard lui était de plus en plus dense, Hay' était vraiment dans une sale situation, elle était persuadé que cet endroit devait grouiller de loup garou qui préférait s'éloigner de la ville pour ne faire de mal à personne ils n'auraient pas pu prédir à un seul moment qu'il y aurait des visiteurs dans ce désert de brume. Elle se demandait si le jeune homme de tout à l'heure avait déserté les lieux oui ou non ? Il y avait une chose dont elle était certaine c'est que ce sont agresseurs de tout à l'heure n'était surement pas un Lycanthrope, et sa elle en était carrément soulager sa faisait déjà une personne de moins. Plus aucun bruit ne se faisait entendre le vent soufflait aussi doucement qu'un chat qui marche et les feuilles mortes au dessous de ses pieds craquait et la faisait sursauter à chaque fois de peur que ce ne soit les pas de quelqu'un d'autre qui s'approche. Elle finit par abandonner toute tentative de se sortir de se pétrain pour de bon et s'assit au millieu de nul part complètement désemparer.

Tout le stress remontait elle avait l'impression que ses nerfs allait sauter une bonne fois pour toute qu'elle allait vivre son dernier jour normal et que les jours d'après ne seront qu'allucination, faim incontrolable juqu'à ce qu'elle ne se tut elle mème pour stopper la douleur et mettre fin a ses jours, rien que cette idée la faisait stresser mais elle ne cessait pas de penser au pire. Le jour où cette jeune vampyr aux yeux rouges intence pensera positif ce ne sera pas un jour comme les autre sa c'est sur et certain.

Pendant que le silence le plus incroyable régnait sur cette forêt Wins ressentait une présence, quelqu'un l'observer depuis maintenant un moment mais ce rapprochait de plus en plus sa ne pouvait pas être un de ces hybrides répugnant car la lune n'était pas encore assez haut dans le ciel et elle ne voyait pas qui d'autre aurait l'idée de s'aventurer dans une forêt pareil un soir de pleine lune en gros et avec un raisonnement de toute logique sa ne pouvait être que le garçon de tout à l'heure. Et elle avait vu juste environ 10 min le jeune garçon sorti de sa cachette et lança :


-Besoin d'aide zombie ?

La jeune vampyr avait envie de l'étriper mème si il pouvait être une solution pour se sortir de se pétrain ou mème mener une bataille, ce genre de surnom lui déplaisait beaucoup que voulez- vous que je vous dise elle était très suceptible avec ce genre d'injure malgré le fait qu'elle soit une jeune vampyr au coeur de pierre. Elle s'apprêtait à lui sauter dessus malgrés le fait qu'il l'est secouru quand soudain des hurlement se furent entendre, ils étaient pris au piège encercler surement. Il faisait trop noir pour voir les loup garou et il y avait trop de hurlement pour pouvoir définir le nombre exact de lycanthropes qui les encerclaient. Après le stress on laisse tout naturelement la place au pétage de plond, sa faisait tellement longtemps que la jeune fille avait réussi à échapé à ses monstres qu'elle ne s'attendait pas à en recroiser un jour elle commençait a avoir des sueur froide des frissons et ne se controlait plus la peur avait laisser place à la terrible envie de boire et c'est là où elle se rappela qu'elle avait oublier son sac à dos rempli de provison dans l'autre partie de la forêt à cause de sa rencontre avec ce jeune inconue qui se tenait à quelques mètres d'elle et qui avait l'air de savourer le faite de la voir dans tout ces états. Elle se retourna doucement vers lui le regarda indifférente et le regard vide et finit pas sortir de mot qu'elle ne pensait jamais dire de sa vie:

-Aide moi ...

Et elle finit par s'écrouler par terre et fut plonger dans les ténèbres ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

MERCI MILLE FOIS MON HACH A MOI <333333



Noir désir et sombre tentation .... is BLOOD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Discret
Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2013
avatar
Discret
Daniel Nayer
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Jeu 2 Mai - 10:25

Daniel voyait que la Vampyr s'énervait, mais plus elle s'énervait plus il rigolait, car si jamais elle osait lui sauté dessus, lui dire la moindre insulte, il partirait, et lui il connaissait le chemin de la forêt, elle était très sombre, mais sa vue de chat l'aidait énormément, il pouvait tout voir, même s'il faisait noir complet, pour ça il avait fallut qu'il s'entraine énormément, mais maintenant qu'il y était arrivait il allait beaucoup mieux, comme ses réflex, il pouvait esquivé très facilement, sauté très haut, il était agile, courait très vite. Il le voyait elle stressait énormément, les zombie in si peur des Loup-Garou? Vraiment, c'était étrange, car lui il n'en avait pas peur, c'était les Sortceliers qu'il détestait et les Vampyrs, mais encore il n'en avait pas trop peur, il se sentait bien là, il avait l'impression d'être supérieur, et cette sensation il l'adorait. Elle commençait a avoir des frissons, pas loin de peter le plomb, trop orgueilleuse pour demandé de l'aide? Surement, elle faisait comme s'il n'était pas là, bah, tant pis pour elle, si elle voulait ignorer l'aide qui voulait lui porté, c'était son problème, il repartirait bien. Un hurlement retentit, un Lycanthrope, ce n'était pas possible, puis encore d'autre hurlement, étrange les Loup-Garou ne chasse pas ensemble, ce ne sont pas des Amarock, ils ne peuvent pas être en meute, trop bizarre, ils devaient surement être encerclé, en tout cas il y avait énormément de bestiole de la lune comme ça, Nayer pouvait les voir et personnellement il y en avait un peu trop, avec leur pelage noir, brun, des yeux fou, de grosses griffes jaune et sale, d'énorme croc, pas de chance, il était un chat devant une troupe de chien nenrager avec un mort vivant qui ne semblait pas prête a tenir sur ses pieds, cela il en était sur, car vu sa réaction, des sueurs froides, elle paniquait et ce n'était pas vraiment utile, il le savait, car la dernière fois qu'il avait paniqué il s'était fait enlever pour vivre l'enfer avec un mort vivant, la ou il s'était censé le plus malheureux, là ou il s'était sentit tellement seul, là ou il avait complètement changé, ou il avait encore les marques de sa prise en otage, plus de parent orphelin, tout ça qui c'était passé en une nuit, a cause de Vampyrs, a cause d'eux, ce fléau, qui mériterait que d'être détruit, qui ne devrait pas exister, mais qu'on avait malheureusement mit au monde, pourquoi? Pourquoi ils avaient exister, pourquoi ils sont sur ce monde? Daniel serra les poing il avait envie de tous les détruire, il avait de fuir en laissant tombé la Vampyr, ça en ferait une de moins sur terre, il devait essayer de contrôlé sa rage, il était tombé sur plusieurs Vampyrs, et jamais il ne les avait laisser partir sans au moins des blessures, qu'il arrivait a faire avec un morceau de bois bien taillé, pour les affaiblir le plus, pour leur montré qu'il fallait ce calmé, c'était une sorte de vengeance pour lui. Il frotta le sol avec son pied, avant d'entendre le Zombie s'effondré au sol en lançant un:
-Aide moi....

]Nayer sourit, mais a ce moment là un des Loup-Garou fonça sur la fille qui s'était effondré au sol, surement dans les pommes, tombé dans les pommes a cause de ses bêtes? Sérieux...L'adolescent fonça sur le Lycanthrope en grognant, a toute vitesse, en lui mettant un énorme coup de ses très longues griffes sur le museau, la créature marron recula en fermant les yeux, poussant un hurlement, a ce moment là, le garçon comprit, il attrapa la fille, la prit dans ses bras et sauta sur un des grand arbre, un bon incroyable, agile, tel un chat, il regarda autour de lui, la nuit, une brume fraiche, des ombres, les monstres de minuit, il fallait fuir, et rapidement, Daniel jeta un coup d'oeil oblique et froid a la lune, pleine et ronde qui tronait dans le ciel sombre, et d'un seul coup avec qu'un dee leur poursuivant commença a sauté sur l'arbre pour essayer de monté, il bondit dans un arbre, puis encore un, les yeux grand ouvert, vert éclatant montant qu'il était prêt a attaqué, la Vampyr le ralentissait il l'aurait bien lâcher dans le vide, malheureusement il devait la portée sinon il tomberait avec lui et personnellement il n'avait pas envie de mettre des coups de griffes a tout les Lycanthrope enragés qui les poursuivait, surtout a celui a qui il avait enlevé une partie du nez, laissant a la palce une marre de sang rouge et chaud qui coulait toujours d'ailleurs, il sourit et bondit encore plus haut, plus loin, retombant en équlibre sur une branche, puis sautant encore et encore. La fatigue finit par le prendre, même un Maï peut se sentir fatigué, et c'était le cas du garçon qui avait tellement envie de se roulé au fond de son lit et s'endormir, pour l'instant il était dans une forêt, bien sur il venait de semmé les Loup-Garou mais bientôt ceux-ci avec leur flair les retrouverait vite, alors il continua a sauté, calmouflant son odeur, se camouflant avec de la terre, des baies, cachant leur présence. L'homme chat finit par s'arrêter dans un arbre, levant les yeux vers le ciel il attendit, attendit que tout se termine. Il finit par marmoné car il en avait assez et voulait renté chez lui:
-Rah réveille toi zombi....

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : Là où on m'y attend le moins !!
avatar
Administrateurs
Hayley Wins
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Dim 5 Mai - 12:44

Hayley était plonger dans le noir, elle sentait le danger autour d'elle, elle ne savait pas vraiment qu'est ce qui ce passait autour d'elle. Elle espérait juste que ce jeune inconue lui ai porter secours, par contre à son réveil elle ne saura pas trop où se mettre car Hayley Wins demander de l'aide et tomber dans les pommes c'était une première. Elle devrai essayer de vaincre cette horrible peur des lycanthrope, après tout ce ne sont que des bètes ideuses qui n'ont été conçu que pour terrasser tout les villages les soirs de pleine lune. La jeune fille se demandait comment elle avait fait pour n'en croiser aucun durant toutes ces années. Tous les soirs de pleine lune elle avait la conscience tranquille se cachant dans les arbres observant les villages en feu, elle ne s'était jamais fait repérer et profiter surtout des carnages pour boire plus qu'à sa soif, la réflexion qu'elle se faisait à chaque fois c'était : "Quelques morts de plus c'est pas une grande perte !" Mais depuis que l'on lui avait expliquer ce que Lycanthrope faisait au Vampyr elle en avait horriblement peur elle. Elle faisait tout pour les évité de peur de n'y laisser sa vie. Une morsure de loup garou te fait devenir complètement taré, te donne faim et ronge chaque partis de ton corp tout doucement, tellement que la seule envie qu'on voudra sera d'en finir avec nos jours en se suicidant, ou en se brulant au soleil en enlevant sa bague de jour et aucun rémède n'avait été trouvé contre sa mème encore de nos jours. Tout cela ne donner bien évidemment pas du tout envie à notre jeune vampyr qui encore plonger dans les ténèbres s'imaginait déjà entrain de se réveiller en voyant tout en rose et avec une folle envie de se nourir et tout cela jusqu'à ce qu'elle décide de dire aurevoir à ce cher petit monde.

Elle sentait le vent souffler dans sur ses joue, à croire qu'elle était transporter par quelqu'un qui sautait d'arbre en arbre. Il faisait froid, très froid mais le soleil devait être entrain de se lever à en croire la lumière couleur Ambre qui venait lui chatouiller les yeux. Elle n'était pas confortablement installé mais ne voulait pas réouvir les yeux, elle avait l'impression d'être dans un merveilleux endroit toute seule dans le noir de ses pensées. Et avait peur du résultat si elle devait mettre un terme a cette magnifique vision.


-Réveil toi zombie ...

Cette voix lui était familière elle l'avait déjà entendu quelque part, et cette insulte bas de gamme aussi. Le jeune garçon l'avait bel et bien sauvé elle était avec lui, elle avait la vie sauve, elle ne saurai comment le remercier. On se demandait mème si elle allait le remercier. Elle ouvrit ses yeux elle était dans un arbre, de là où elle était allonger elle voyait les montagnes, à première vu le brouillard c'était beaucoup dissiper depuis la nuit dernière. Elle se releva doucement et resta assise sans dire un mot. Elle tourna la tête et vut un beau garçon châtain muscler et grand de taille, elle ne l'avait pas vu depuis le début. Elle le trouvait vraiment beau, et lui en était bien sur très reconnaissante de lui avoir sauvé la vie mais ne se voyait pas l'embrassé sur la joue lui faire un calin où mème lui dire "J'ai une dette en vers toi ! " rien que cette pensée la dégouter d'avance.

- Hayley, roh lala ! Hum... merci de m'avoir sauver, je sais pas ce qui m'a pris !

La jeune fille regarda le garçon pendant un long moment elle avait l'impression de ressentir quelques chose de nouveaux, elle ne savait pas quel était ce sentiment mais elle ne pouvait détourner son regard. Elle ne savait pas si c'était parce qu'elle commençait à être "amoureuse" ou parce que c'était un Maï car d'après ce qu'on lui avait dit ce genre de créature avait un pouvoir de charme en quelque sorte. La jeune fille aux yeux rouges détourna les yeux elle ne pouvait pas tomber amoureuse elle se l'interdisait, pourtant il venait de la sauver et il avait un petit truc qui la faisait craquer. Elle regarda le paysage, tandis que le vent lui souflait dans ces long cheveux châtain clair dont le broshing venait d'être exquinter par cette nuit d'horreur. Elle restait là sans rien dire de peur de le faire partir, car elle voulait qu'il reste, il lui donnais l'impression de commencer une nouvelle vie, elle se sentait en sécurité, comme elle ne l'avait jamais ressenti auparavant. Elle se leva complètement puis regarda à combien de mettre du sol ils se trouvaient, apparemment pas très haut. Elle sauta et tomba sur le sol, elle s'assoit sur l'herbe elle était douce et mouillé par la rosée. Le soleil était toujours couleur ambrée et elle aimait cette sensation de chaud qui venait sur sa peau. Elle releva la tête vers l'arbre tout en restant couché et regarda le jeune garçon qui n'avait pas bougé d'un poil, il avait l'air dans ses pensées tandis que elle n'avait que lui dans ses pensées. Elle se rapella de la façon humilliante avec laquelle il l'avait piéger, et sa façon humilliante à elle de lui avoir demander de l'aide. Le simple faite qu'il l'ai aidé voulait dire qu'il avait une partie de lui "gentille". Elle commençait a avoir faim horriblement faim, elle sentait déjà ces canines se rallonger, elle devait partir chasser. Mème du sang d'animaux pourait l'apaiser un moment elle se retourna et dit au garçon:

-Je vais chasser ! Je reviens, attend moi si tu veux j'en ai pour pas longtemps.

Elle prit la route de la forêt avec une grande vitesse, maintenant que le brouillard c'était bien dissiper elle pouvait rerouver son chemin seule et sans craintes. Elle s'arrêta un moment le temps de respirer voir si des veines de batterais quelques part dans les environs et put repérer les veines d'un humain. Hay' se demandait ce qu'un humains pouvait bien faire dans une forêt pareil, après il lui vint en tête que sa devait surement être un braconnier. Elle le chercha partout aucune trace, ni la trace de quelquonque animaux. A croire qu'il n'y avait pas de vie dans cet endroit pommer pourtant elle sentait le sang elle le santait. Elle essaya de lancer un signal pour voir si un signe de vie régnait dans cette forêt. Sans succès, rien, elle ne croisait rien. Puis elle se souvint qu'elle avait ramener des bouteilles avec des litres de sang dedans. << Sa devait surement être cela qui sentait autant... ce qui explique le fait qu'il n'y ai pas de vie ! >> Elle chercha les bouteilles dans tout les sens mais elle ne les trouva pas, elle finit par manquer d'énergie elle se sentait faible. Elle décida de retourner a l'endroit où était le garçon qu'elle avait laisser. Arriver là bàs elle remonta sur la branche d'arbre et s'assit sans dire un seul mot. Maintenant qu'elle était de nouveaux à coté de lui, elle en oublia sa soif et son visage revint lui hanter ses pensée ainsi de la manière dont il l'avait sauvé mème si elle n'avait rien vu. A ce moment précis Hayley Wins remit en question ces sentiments.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

MERCI MILLE FOIS MON HACH A MOI <333333



Noir désir et sombre tentation .... is BLOOD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Discret
Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2013
avatar
Discret
Daniel Nayer
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Mar 14 Mai - 12:40

Daniel bailla, il attendait le réveille de la belle au bois dormant qui était couché dans l'arbre, lui a côté, assis il contemplait les étoiles, mais elle ne lui plaisait pas, les étoiles sont moches, elles ne mérites pas d'être dans le ciel, y'en a qui on fait l'erreur d'existé, et la vie leur fait comprendre la leçon, c'est quand on se sent seul, ou on esr obligé d'être sadique pour fuir son être, c'est a ce moment qu'on bascule, qu'on veut ressortir, mais on est coincé et ça on le sait, on ne veut pas se suicidé, car on ne veut pas perdre le combat que la vie nous donne, on veut simplement être quelqu'un d'autre, on rêve de disparaître, de s'éteindre, on se demande pourquoi on est là, dès fois on laisse ses membres faire ce qu'ils souhaitent, on coupe son cerveau, on ne veut plus pensé, plus voir, plus entendre, on veut juste oublier, oublier ce qu'on est, on veut juste être heureux, on ne veut pas brisé le mince voile de bonheur qui nous reste, on se déteste, on s'évite, on ose plus se regardé dans le miroir, dès qu'on se fixe la dedans on ne peut s'empêché d'y envoyé un coup de poing, qui nous meurtris la main, on veut partir, découvrir les rêves, on en a marre des cauchemars, on veut revenir en arrière, on devient quelqu'un de dangereux qui veut tué, frapper, qui se moque tout le temps, qui ne fait pas preuve de pitié, qui envoie tout le monde baladé, qui devient fou, qui n'aime personne, qui voudrait qu'une chose, que les Vampyr disparaissent, tous jusqu'à dernier. Il serra les poings, énervé, ses griffes sortirent de nouveaux, luisant sous la lune et les étoiles qui dansaient dans le ciel noir, sans problème, sans peine, veillant sur le monde triste et cruel, il se retient de griffé la fille qui était devant lui, mais il savait que ça changerait rien, il attrapa son pieux en bois, puis ouvrit son sac qu'il y avait toujours avec lui, ou il y mettait toutes sortes d'armes, car il adorait les armes, c'était sa passion, il ne voulait pas être battue par quelqu'un, dans sa vie pour l'instant il avait toujours été le plus fort, et il n'avait pas l'intention de perdre. Nayer se calma, il griffa le tronc de toutes ses forces, enlevant l'écorce laissant de profonde marques, des marques affreuses, que personne ne voudrait porté sur sa peau, et soulevant son tee-shirt, il regarda son omoplate, se tordant le cou pour mieux voir, de grosses cicatrices, qu'il connaissait, il en avait plein partout, il n'avait que ça sur sa peau, rien d'exceptionnelle, qui avec sa peau pâle se voyait, ressortait, il les détestait, si jamais il retrouvait le Vampyr responsable de ses malheurs, il l'écorcherait surement. Son cœur se mit a battre de toute ses forces dans sa poitrine, il détestait tout le monde, il voulait tous les soumettes, une haine envahissait son corps, visible dans ses yeux verts qui brillaient lançant des éclairs, personne n'aurait voulut croisé son regard. L'adolescent restait en suspent dans ses pensées, il n'arrivait plus a revenir au vrai et affreux monde, qu'il détestait, qu'il haissait, il voulait vivre sans problème, mais c'était trop tard, « La vie m'a déçue...alors je déçois la vie. » Un sourire sadique se forma sur ses lèvres, d'un seul coup un :
-Hayley, roh lala ! Hum... merci de m'avoir sauver, je sais pas ce qui m'a pris !

Il haussa les épaules, et hocha la tête, ce qui voulait dire « de rien » mais il préférait hocher la tête, disons qu'il n'avait plus trop envie de parlé, il lissa ses griffes luisantes, mais soudain il releva la tête et tomba sur le regard rouge de la Vampyr, le sien brilla d'un éclat vert, ce qui voulait dire qu'il était prêt a se défendre contre toute attaque, mais elle n'attaqua pas, elle continua a le fixé, il inclina la tête sur le côté, ayant un peu de mal a comprendre, de toute façon l'homme-chat ne comprenait jamais rien, la seule chose qu'il savait faire c'était être méchant et se battre, il détestait tout le monde, et tout le monde le détestait, il grimaça et tourna la tête vers l'astre blanc fantomatique de la nuit, il aimerait allé touché la lune, il aimerait l'attrapé, il aimerait quitter ce monde, voyagé, découvrir de nouvelle chose, il se sentait si coincé ici, il en avait la nausée, il voulait allé marché un peu seul. La fille tourna la tête et regarda le sol, surement pour voir a quelle hauteur il était, l'arbre était pas haut du tout, c'était un pommier, et le fruit pendait juste au dessus de sa tête, il sourit, puis elle sauta au sol, elle partirait, comme toujours, on aide, ils partent. Mais il s'en fichait, il n'avait pas besoin de quelqu'un pour existé. Il n'avait besoin de personne tout court. Il ne savait pas ou elle irait mais bon ce n'était pas son problème, son estomac se noua pourtant, il était triste, triste d'être trop seul, en fait son seul ami avait disparut et il était triste a cause de ça, il voulait tellement avoir son ami de nouveau avec lui, il voulait le serré dans ses bras, mais il en avait marre, marre de tout, de perdre tout ceux qu'il aimait, sa ne servait a rien de resté avec lui, il portait malheur, car il avait toujours eut des malheurs et a cause de sa son ami avait disparut, il était tombé dans un trou, posé par des chasseurs, il c'était fait attrapé, Daniel avait essayé jour et nuit pour le libéré et lui donnait a mangé et a boire discrètement, mais il n'arrivait pas a le libéré, il était triste, trop triste pour son ami, qui finit par mourir électrocuté :
-Je vais chasser ! Je reviens, attend moi si tu veux j'en ai pour pas longtemps.

Nayer faillit se cassé, mais il préféra resté là, il avait les pensées embrumé et partir comme ça serait un grosse erreur, il voulait se reposé en plus, alors il se roula en boule, il aimait cette position, il aimait la chaleur, le vent glacial le faisait frissonné, il posa son menton sur ses mains et regarda la clairière verte brillant sous le clair de lune, il attendait que le jour se lève, mais il était fatigué, ses yeux commencèrent a se fermés, il ne résisterait pas longtemps au sommeil, et il finit par s'endormir. Quand le Maï ouvrit les yeux il se trouvait sur un terre désertique et froide, il pleuvait et il y avait des éclair, c'était disons effrayant, des arbres morts se dressait autour de lui, il tourna la tête regardant ou il était et d'un seul coup, il se retourna, un pair d'yeux rouge le fixait méchamment, il recula, et se heurta a un arbre, se retournant effrayé, un Vampyr aux épaules massives apparut, celui qu'il avait blessé il y a des années, puis se retournant encore des milliers d'yeux rouges l'encerclait, tous les mêmes, ils étaient tous pareil, c'était celui qui l'avait kidnapper quand il était enfant, celui qu'il avait blessé, le félin bondit sur un arbre, mais glissa et tombé a terre, l'air se vida de ses poumons et les yeux rouges se rapprochèrent, il essaya de se relever, mais la pluie redoublait, tellement forte qu'on aurait dit du plomb, blessant son corps et empêchant Daniel de faire le moindre geste, il fut bientôt rattrapé par son pire ennemi qui tendit son bras musclé vers lui, des cheveux bruns foncé, avec un effort surhumain, l'homme-chat recula, mais l'arbre l'empêcha d'en faire d'avantage, il était coincé, coincé ici avec ce fou d'autrefois qui lui enlevrait les tripes du ventre, qui prendrait sa revanche, il serait torturé, puis tué a cause de la souffrance, il commença a griffer dans tout les sens puis a mordre, il sentit du sang dans sa bouche, puis plus rien pendant un instant. Le garçon se réveilla en sursaut, le soleil passait a travers les feuilles de l'arbre, il regarda autour de lui, la Vampyr était toujours là, pourquoi ? Pourquoi elle restait ici avec lui ? Il avait quoi encore ? Des problèmes, il y aurait encore des problèmes si il restait avec lui, elle aurait des problèmes de la malchance, il se redressait et découvrit de grosse marque de griffes et de dent dans l'écorce arraché, il avait les mains pleine de sang, voilà d'ou venait le goût dans sa bouche :
-Bon écoute zombi, c'est pas une bonne idée que tu reste avec moi..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : Là où on m'y attend le moins !!
avatar
Administrateurs
Hayley Wins
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Lun 20 Mai - 15:01

Hayley n'avait pas signaler sa présence a ce moment précis, mais apparemment elle s'était absenter surffisemment longtemps pour que son sauveur aie le temps de s'endormir. Elle avait vu qu'il venait de descendre de l'arbre pour s'allonger sur l'herbe surement. Elle ne préféra pas le réveiller toutes personnes avait le droit a un sommeil tranquil. Elle s'assit tranquillement et se remit a penser tranquillement en attendant qu'il se réveille, elle ne comtait pas le laisser en plan. Elle regardait la rivière juste en face d'elle, le jour venait de se lever entirèrement il devait surement être dans les environs de dix heures et quelques d'après la position du soleil. Cette forêt était très agréable maintenant qu'il n'y avait plus de brouillard, on y voyait parfaitement et c'était rempli de verdure de fleur et d'énormes arbres. C'était calme rien ne se faisait entendre à part la légère brise qui faisait frémir les fleurs et les feuilles des arbres pour qu'ils émettent en son très agréable. A un moment donner le jeune garçon venait de se lever Hayley se retourna pour lui montrer qu'elle était revenue mais remarqua qu'il avait encore les yeux fermer. Il devait surement être somnabule qui sais sa arrive a tout le monde. Le garçon commençait à se battre dans le vide, la jeune fille pensa donc que c'était un cauchemar qui ne devait pas être des plus agréables, il se débatait comme si quelqu'un essayait de le kidnapper, elle commençait a se faire du soucis. Devait t'elle le réveiller ? d'après les mortels on ne devait jamais réveiller un somnanbule et encore pire s'il était dans en plein cauchemar, Hay' se demanda pourquoi elle avait l'intention d'écouter les humains dans une situation pareille. Elle préféra ne pas bouger et espérait que le jeune garçons se calme. Soudain, il courut vers l'arbre où ils étaient perché tout à l'heure et commença à donner des coup de poing d'une puissance incroyable qui pourait mème couper le souffle a une vampyr comme elle, des griffes venait de sortir de ses mains et il continuait sans s'arrêter à frapper de toute ses forces l'arbre et a un moment il arrêta, la jeune fille se précipita vers lui il venait de s'écrouler a terre. Ses mains était couverte de sang, elle commençait a se demander ce qui devait bien lui avoir pris de se mettre dans cet état aucun cauchmars ne provoque se genre de chose normalement, cela devait être du a un tromatisme quand il était petit ou un truc dans le genre, Hay' fit un temps de pause elle commençait a se faire peur elle mème en résonnant comme une scientifique. Elle préféra attendre gentillement a coté de lui. Le jeune garçon finit par se réveiller, il ouvrit les yeux. Il avait l'air de ne plus avoir les îdées très en place, il comtemplait l'état de ses mains d'un air indifférent tandis que la jeune fille aux yeux rouges elle attendait qu'il prononce un mot qui lui prouverait que tout va bien. Il y eu un énorme silence chacun avait l'air de vouloir reprendre ses pensées. -Bon ecoute zombi ce n'est pas une bonne idée que tu reste avec moi! dit il Hayley wins ne savait plus quoi dire, et elle qui pensait qu'elle allait enfin pouvoir un vrai ami sur qui comter, a qui elle aurait pu raconter pleins de choses et partager tous ces bon moment. Cette fois ci toute son humanité avait du refaire surface elle qui avait réussi a l'enfouir pendant toutes ces années dans une partie tout au fond elle et qu'elle avait essayer d'effacer du mieux qu'elle pouvait a cause du fait que culpabilité, tristesse, colère et haine était les sentiments les plus insuportables du monde. Maintenant la personne avec laquelle elle aurait voulu passer le plus de temps lui dit qu'elle ne pouvait pas rester avec lui, peut être car il se pensait trop dangereux a cause de la démonstration de cauchemars qu'il venait de faire. Si c'était le cas elle n'avait pas peur de sa, elle saurai faire avec, elle ferai tout pour ne pas partir sans lui. Mais cela ne devait servir a rien, elle fit en sorte que ses pensées soit a la porter du jeune garçon au cas où il aurait la falcuter de lire dans les pensées pour qu'il puisse voir un peu ce qu'elle ressentait. Elle savait que ce n'était pas un sentiment parmi tant d'autre, non celui ci était exeptionnel sa devait être le sentiment le plus fort du monde mais ressentir une chose pareil aussi vite était quand mème assez étrange. Les vampyr sont des mort vivant créture de la nuit, ce qui ne veut pas dire que tout ce qui était humain en eux a forcément disparu, ils ont toujours cette part d'humanité en eux qui leur fait ressentir, ils peuvent choisir de la garder ou non mais ne pouront jamais sa débarasser pour toujours. Et aussi étrange que cela puisse pareil leur sentiment s'emplifie s'ils sont triste leur tristesse sera encore plus grande sa devait surement être pour sa qu'elle avait un si grand sentiments pour lui surement parce qu'il venait de s'emplifier et qu'il continuait encore et encore. Mais elle n'allais pas se rabasser et montrer a ce Maï qu'elle était une vampyr fragile, elle venait déjà de s'énouir devant lui cela devait suffir obligatoirement. Elle rennonça a toute persuasion suceptible de pouvoir faire changer d'avis a ce jeune garçon et préféra shouaiter de tout coeur qu'il ait pu lire dans ses pensées tout ce qui venait de lui passer par la tête. -Si tu te pense dangereux tu as tout faux, un sommeil agiter pffffff ... tu crois quoi franchement ce n'est pas sa qui me fera peur. En me disant sa tu viens de me prouver que tu tiens a moi. Etant que tes paroles m'indique que tes intensions sont de me protéger tu ne peu pas dire le contraire je lis dans les yeux ! elle pris en air sarcastique et commença a afficher son sourir provocateur adorer. La jeune vampyr au caractère bien a elle venait de refaire surface. -Je ne suis pas la plus bête si tu veux mon avis et je ne quitterais pas cette forêt, pour voir si tu changera d'avis. Si tu veux que je m'en aille casse toi ! Si tu tient a moi ce qui viens de se faire prouver dit un mot le chat ! Je t'attend dans l'arbre.... Elle monta dans l'arbre avec la plus grande élégance possible et attendit tranquillement que quelques choses se passe ....

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

MERCI MILLE FOIS MON HACH A MOI <333333



Noir désir et sombre tentation .... is BLOOD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Discret
Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2013
avatar
Discret
Daniel Nayer
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Lun 20 Mai - 19:20

La fille n'avait toujours pas répondu, pour lui c'était mieux comme ça, chacun de son côté, chacun réglant ses problèmes, chacun ne portant pas les problèmes de l'autre, chacun de son côté, il ne voulait même plus la voir, i-il avait les poings serré, les Vampyrs, il les détestait, il ne voulait pas resté avec celle-ci, toutes les créatures de cette espèce était une erreur de la nature, elle n'aurait jamais du existé, il ne serve a rien, ils se pensent supérieur, alors qu'il ne savent rien faire. Le soleil montait dans un ciel bleu dégagé, il faisait chaud, la forêt était illuminé par les doux rayons miel de l'astre brûlant, il y avait un vent léger et bon qui soufflait dans les feuilles vertes des arbres, provoquant un son mélodieux. La colère tordait le ventre du félin, il ne voulait qu'une seule chose, tué celui qui l'avait emprisonné, il se revoyait, petit larmoyant, pleurant dans une petite cellunle qui lui servait de chambre battu tous les jours. Mais comme toutes les créatures, les Maï savait faire barrage a leur émotion, on ne pouvait lire les pensées d'un chat, même petit il pouvait insulté son kidnappeur dans sa tête sans que celui puisse savoir ce qu'il pensait, bien qu'il n'avait pas encore eut ses pouvoirs de chat. Il grattait le sol avec son pied, creusant un peu dans l'herbe verte de la clairière entouré d'arbre ou il était. Il préférait la solitude, il ne voulait de personne et surtout pas d'un vampyr pour l'accompagné. Il ne voulait personne, ses griffes sortirent, il pensait a son rêre, il pensait a ce terrible passé, coincé. Heuresement qu'il c'était enfuit, heureusement qu'il était parti, heureusement qu'il avait blessé son kidnappeur, et maintenant il voulait le tué. Ses yeux brillait, cela voulait dire qu'il était prêt a attaqué, a réagir, a se défendre ou tout simplement qu'il était plongé dans une colère noire, il ne fallait surtout pas lui parlé, il déchiquetterait n'importe quoi, il détestait tout le monde, il ne voulait personne, il ne voulait pas être avec quelqu'un, il voulait simplement vivre tranquille sans personne. Il voulait tué tout les Vampyrs, il voulait dégagé, il ne savait même pas pourquoi il l'avait sauvé, il avait été stupide, et pourquoi il l'avait attendu, il aurait du se cassé. C'est ce qu'il s'apprêtait d'ailleurs a faire, il ne voulait plus resté ici, il fallait qu'il retrouve son agresseur du passé, qu'il aille lui mettre une bonne raclée. Les blessures infligé par le bois ne se refermait pas, elle affaiblissait le vampyr, c'était comme un couteau pour les humains, ça faisait mal, il le torturerait comme ça, il ferait la même chose que l'ancien lui avait fait, jamais il n'oublierait cela, toutes les excuses du monde ne pourrait jamais arrangé sa haine contre les créature de la nuit, arrogantes et stupide, rien ni personne ne rétablirait la personne gentille qu'il était, jamais il ne serait de nouveau gentil avec quelqu'un, si il faisait encore confiance a quelqu'un, il souffrirait, alors mieux valait partir, il se retourna et s'apprêta a répartir, quand la fille parla :
-Si tu te pense dangereux, tu as tout faux, un sommeil agité, pffff...tu crois quoi franchement, ce n'est pas ça qui va me faire peur. En me disant ça tu viens de me prouvé qu tu tiens a moi. Etant donné qu'en me disant sa, tes intentions sont de me protégé ne dit pas le contraire, je le lis dans tes yeux.
Il ne la regarda pas, il était retourné, il s'en fouttait de ses paroles, il la détestait, comme tous ceux de son espèces, tous des parias, mais elle marqua un temps d'arrêt, elle cherchait des arguement, les Vampyr étaient vraiment pathétiques. Les Maï ne savait pas lire dans les pensées contrairement aux Limia et aux Vampyrs, il savait protégé leur esprit, mais pas pénétré dans celui des autres, elle finit par dire ;
-Je ne suis pas la plus bête si tu veux mon avis et je ne quitterais pas cette forêt, pour voir si tu change d'avis. Si tu veux que je m'en aille casse toi ! Si tu tiens a moi se qui vient de se prouver, dit un mot le chat ! Je t'attends dans l'arbre.

Daniel parti, il n'avait aucune envie de la rejoindre, elle pouvait resté des heures sur son arbre, elle perdait son temps :
-On ne peut pas lire dans l'esprit d'un chat Mort Vivant, trouve des arguments qui tienne. Je vous hais tous, vous ne servez a rien, vous êtes de traitres et des parias, on ne peut pas vous faire confiance, vous devriez tous creuvé, vous êtes des erreurs de la nature. Tu perds ton temps, reste autant que tu veux dans ton arbre, mais ne revient plus jamais me voir. Je ne protégerais JAMAIS quelqu'un comme toi, je m'en vais effectivement, je veux plus de toi, je ne veux plus te voir, je ne veux JAMAIS parlé a une erreur comme vous. Tu ne me connais pas, tu ne sais rien sur moi, et tu ose parlé comme si tu savais tous, vous êtes tous les mêmes, pathétiques et arrogants, stupides et orgueilleux.
Nayer avair dit cela sur un ton neutre, calme, sans colère, il avait juste dit ce qu'il pensait, le Mi-Humain, marcha vers un petit sentier, il avait autre chose a faire que je monté rejoindre un mort dans un arbre. Ses yeux redevinrent normal, bien que son regard noir restait, mais cela c'était normal, il avait toujours eut un regard froid et noir. Il allait enfin pouvoir être en paix, il allait être tranquille, il allait pouvoir se venger tranquillement. Il sortit son pieu pointu en bois et avança parmi les arbres, disparaissant entre les grands végétaux, le chat détestait de tout son corps les zombies, il allait le montré, il allait arrêté cela, il allait calmé sa rage qui lui nouait le ventre depuis des années, il allait enfin voir la peur dans le regard d'un mort vivant, il allait enfin lui réglé son compte. Le Mi-félin grimpa dans un arbre a toute vitesse et se concentra, il essayait de se rappelé du lieu, c'était une forêt, près d'un village, une petite maison en bois, très jolie et caché parmi la végétation, il irait donc voir les alentours de village. L'adolescent prit de l'élan et sauta sur la branche d'un arbre a côté, content de sentir de nouveau le vent sur son visage, le vent qui ébouriffait ses cheveux, comme avant, cette brise qui l'apaisait, sauté de branche en branche le calmait, il en oubliait ses problèmes, il oubliait tout, il rêvait, il était heureux a se sentir si libre, si haut, si agile, ses griffes étaient sorties, mais il ne s'en servait pas, il y arrivait sans avoir besoin de s'accroché avec ses griffes. Le soleil continuait de monté dans le ciel, il y avait un peu nuage blanc qui trônait là-haut tonnant des tintes blanchâtre au ciel bleu, les oiseaux chantaient, des écureuils se poursuivaient le long des branches massives d'un vieux chêne, par terre trainait le filet, c'était le lieu ou il était tombé sur la morte, il ne voulait plus y pensé. Daniel enterra le filet dans le sol terreux et humide de la forêt éclairé par mille rayons de soleil, la luminosité était au maximum et l'homme-chat devait plissé les yeux, tant de lumière l'éblouissait. Arrivé au quatrième village, c'était l'après-midi, et la il la vit enfin, la cabane, toujours aussi belle, se fondant parmi la végétation, discrète, difficile a repéré. Le félin sentait une présence malveillante, il était toujours, il sentait une autre présence quelqu'un, surement un enfant, comme lui il avait été la cible avant. Cette saleté continuait a torturé des enfants, la rage arrivait d'un seul coup, percutant sauvagement le corps du garçon brun, qui serra les dents et s'approcha de la maison avec le pieu dans la main, ses longues griffes sorties. Il entra silencieusement dans la maison, longeant les couloirs maudits sans faire de bruit, les yeux rivés sur une chambre au fond, la ou le zombie torturait ses victimes, il se souvenait de cette affreuse pièce, il sentait deux présence derrière cette porte. Le Mi-Humain se glissa doucement par la porte entrouverte et se cacha derrière un meuble a l'entré, il était là, l'imbécile, il renifla de mépris, il était penché la ceinture a la main, sur un enfant, comme lui avant. Nayer se glissa délicatement derrière son ancien kidnappeur, il vit le visage en larme de la nouvelle victime, et se vit a sa place, comme avant, terrorisé. Énervé le Maï enfonça avec force la pointe dans la nuque de son ennemi, celui se mit a saigné, il se retourna et vit l'adolescent qui afficha un sourire sadique, en marmonnant : « Je suis revenue » Le Vampyr essaya de lui envoyé un coup de ceinture, mais le chat n'était plus le même, il se baissa avec rapidité et souplesse, il enfonça la lame en bois dans le ventre, puis dans le cœur de son ancien kidnappeur, a vive allure, celui ne tint pas, il s'effondra, terminé, plus jamais il ne referait de pareil chose. Daniel tourna la tête, juste a temps pour voir le visage apeuré de l'enfant disparaître derrière le lit, le Mi-humain, contourna le meuble et se retrouva face un garçon, il prit celui avant qu'il ne puisse faire un geste, et s'en alla, sa rage c'était apaisé, il avait tué son ennemi de toujours, mais a jamais il s'en rappellerait. Il posa le petit dans un village, c'était le sien, car celui remercie d'un hochement de tête l'adolescent et disparut dans le jardin d'une maison. Puis il se retourna, il devait rentré chez lui, et mangé, puis il était fatigué, finit les cauchemars, il dormirait tranquille.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : Là où on m'y attend le moins !!
avatar
Administrateurs
Hayley Wins
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Lun 3 Juin - 14:31

Hayley attendait dans l'arbre avec l'espoir qu'il la rejoingne mais après les paroles qui lui avait dites je pense que le jeune garçon n'avait vraiment pas l'intation de revenir de plus la nuit commençait a tomber et si elle ne voulais pas se perdre elle ferai mieux de déserter les lieux maintenant, avant de quitter son perchoir elle décida d'éteindre toute l'humanité qui luisait en elle une bonne foi pour toute de l'enfouir bien dans un coin de sorte a ce qu'elle ne refasse pas surface avant longtemps. Elle avait vraiment horreur d'avoir tort et ce qui venait de lui arriver ces 2 derniers jours l'a degouterais. Elle préféra tout oublier et tourner la page une bonne fois pour toute essayer d'oublier ce visage qu'elle n'avait pas arrêter d'observer, cette souffrance qui avait l'air enfouit en lui et qu'il ne cessait d'empêcher de faire revenir a la surface. Ce cauchemar mouvementé qu'elle avait pu observer expliquait bien des choses si elle avait su qu'elle était le motif du cauchemar elle comprendrait peut être son caractère si froid et distant.
Elle préféra quitter les lieu et tout oublier, ce qu'elle fit directement, arrivé vers un petit village elle décida de s'installer dans une maison qui appartenais a une jeune femme qui ne vivait plus là depuis que, la jeune Vampyr l'avait désériter de tout ce jolie liquide qui habitait son corp. Elle installa les cousins et le couverture qui était a l'étage au salon par terre et se fit des crocs Monsieur et s'installa par terre en regardant la lune qui commençait à monter haut dans le ciel.

Lelendemain matin, elle était sans pitier et rien ne pourait l'empêcher a faire les plus grandes conneries du monde, apparemment son humanité avait été enfoui un peu trop profondément et si elle ne ressentait plus, elle ne regretterais rien de ce qu'elle allait faire. Elle avez un rendez vous aujourd'hui avec un inconnue qui lui avait envoyer une lettre anonyme et une adresse a laquelle elle n'allais pas tarder a aller se rendre. La curiosité lui donnait envie de savoir ce que cette inconnue lui voulais et mème si elle avait des problèmes elle se sentait d'attaque a pouvoir y échapper elle était remonter a fond et avait bu une tonne de litres de sang ce qui voulait dire que ce n'était pas la force qui lui manquait.
Elle suivit l'adresse attentivement et se retrouva en un éclair au point de rendez vous, une atmosphère pesante régnait sur cette endroit il devait surement y avoir beaucoup d'endroit, Hayley avait entendu parler plusieurs fois d'une espèces de secte pour vampyr mais n'avait jamais chercher a savoir où elle était et qu'est qu'on y faisait, cela devait surement être une perte de temps. Elle ne savait pas si c'était vraiment une très bonne idée de s'engager dans cette route, au final elle commençait a ne plus être sur, à quoi beau risquer sa vie pour une chose pareil. Puis elle se dit dans sa tête que se genre d'attitude n'était réservé qu'à ces stupides mortels d'humains et s'engagea directement dans le bâtiment. Etais ce une bonne idée ou une mauvaise elle n'en avait aucune idée, elle ne savait mème pas qui elle devait rencontrer ce jour là, elle ne savait une chose elle allais voir quelque chose qu'elle allait regretter. Elle s'avançais dans les différent couloir quand elle tomba sur une porte entrouverte.

-Il y a quelqu'un ?

Elle restait sur ces gardes au fur et a mesure qu'elle s'approchait de cette porte, qu'allais t'elle bien pourvoir avoir comme surprises cette fois ci. Elle entrouvrit les portes et apperçut au sol un homme mort avec tout le sang autour apparemment transepercer environ trois fois avec un objet pointu, elle s'approcha un peu plus et vit les canines aussi pointu que des seringues et longue comme des mini dagues, celles qui permettait a eux créatures de la nuit de sucer le sang jusqu'à la mort de leur victime. Apparemment quelqu'un en voulais beaucoup à ce vieux vampyr qu'avait t'il pu bien faire de ci terrible. Etant donner le fait que c'était la seule personne habitant la résidence sa devait être avec lui qu'elle avait rendez vous. Mais pourquoi ? sa elle ne le sera surement jamais, en attendant elle se dépêcha de déserter les lieux a toute vitesse.

En marchant au bord de la route elle se demandais pourquoi est ce qu'on avait tuer ce vampyr et quand est ce que viendra son tour. D'un coup elle fut prise d'un haut le coeur puis d'une colère violente. Pourquoi elle s'énervait on ne pourrai l'expliquer, tout ce qu'on pouvait dire c'était que la personne qui serait sur son chemin ne s'en sortirai pas comme sa. Elle se mit a courir a toute vitesse ne demandant qu'une chose que cette souffrance qui commençais a la ronger s'arrête tout de suite. En courant sans regarder ou elle allais elle percuta quelqu'un et vu la vitesse a laquelle elle allais et ces larmes qui ne cessais de faire couler le mascara qu'elle s'était mis avant de quitter la maison où elle logeait, le choc fut assez violent ....

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

MERCI MILLE FOIS MON HACH A MOI <333333



Noir désir et sombre tentation .... is BLOOD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Discret
Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2013
avatar
Discret
Daniel Nayer
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Mar 4 Juin - 17:28

Daniel bailla, il ne savait pas vraiment ou allé, il avait tué son pire ennemi et personnellement il était plutôt content de s'être enfin de débarrasser de celui-ci, enfin il avait la conscience tranquille, il était heureux d'avoir mit fin a la vie de quelqu'un, c'était amusant. Toutes les personnes qu'il avait rencontré jusqu'à maintenant lui avait dit qu'il était trop sadique, peut être que c'était vrai après tout, peu être qu'il était trop sadique. Mais cette pensée le fit encore plus sourire, large sourire sadique montrant ses dents blanche impeccables. Il pensait a tout ceux qu'il avait martyrisé et l'envie de frapper trônait dans son esprit, il avait besoin de se défoulé, il avait qu'il trouve quelqu'un, le premier qui passerait, il lui sauterait dessus. Nayer sortit ses grosses griffes, longues et pointues, qui brillèrent un instant, puis sous le coup de la colère il donna un énorme coup avec cette arme dans le tronc d'un arbre, l'écorce se décrocha, ne présentant aucune résistance et une énorme marque profonde dans le bois du tilleul qui se dressait devant lui. Daniel Nayer contempla la cime de l'arbre qui montait droit vers le ciel bleu constellé de nuage blanc, le soleil penchait, il allait bientôt faire nuit. Soudain Daniel remarqua qu'il avait faim, ça faisait depuis pas mal de temps qu'il n'avait pas avalé quelque chose, une bonne petite chasse ne lui ferait pas de mal. Il rangea ses griffes, s'étira, bailla, puis secoua la tête, resta immobile ferma les yeux, laissant ses sens plus développer lui indiqué tout ce qu'il y avait autour de lui, tout a coup son ouïe repéra un bruit de course, très très rapide, son cerveau enregistra immédiatement la donnée avant de la traduire: "Vampyr". Nayer si un bond sur le côté mais trop tard, quelque chose le heurta violemment le projetant dans les airs, il essaya de rétablir son équilibre, complètement déboussolé, il réussit a retomber sur les genoux, mais s'écrasa a plat ventre, son corps entier le brûla, une douleur vive secouait ses organes. Il resta un moment paralysé a souffrir au sol, avant de se relevé lentement, il se retourna, le Vampyr était toujours là, sortant ses griffes, Daniel Nayer lui envoya un énorme coup de griffes acérée dans le visage.

Mais d'un seul coup il identifia la personne qui l'avait bousculé, la fille qu'il avait sauver des Loups-Garous, et sa rage remonta en flèche, encore! Mais c'était pas possible, il y avait un problème là, il tombait encore nez a nez avec elle, quand même faut le faire pour encore se retrouvé en semble! "Impossible..." se dit Daniel, laissant ses pensées pas protégé, il n'avait la flemme de faire barrage a ses émotions et ses pensées cette fois, il se protégeait juste du Mersmer des Vampyrs, il détestait ça, personne n'avait jamais réussit a exercer ce pouvoir sur lui, on ne peut pas donné d'ordre a un chat sauvage, cette idée lui le sourire de nouveau. Son choc le laissait un peu sonné, il avait un peu mal, mais sa passerait avec le temps, heureusement qu'il avait reculer, sinon il aurait été fracturé de partout et personnellement il n'aurait pas bien rigolé, il détestait qu'on le bouscule, alors un Vampyr, ça le faisait vraiment ragé. Ses yeux brillèrent d'un éclat vert, se qui voulait dire qu'il était prêt a riposté en cas d'attaque, il serra les poings, regardant la fille avec un regard noir, froid, il frotta le sol avec la pointe de son pied, il avait ruiné ses belles baskets toutes neuves et ça il n'aimais pas. Soudain Nayer se rappela qu'il avait faim, son ventre commençait a lui gueuler dessus, gêné il grimaça et finit par reprendre son air sérieux, et froid, son sourire sadique toujours, avant de dire en marmonnant, articulant a moitié:
-Qu'est ce que tu veux encore?
Une atmosphère pesante s'était installer, un silence régnait, mais Daniel n'en avait que faire du silence, le silence n'est pas effrayant, ce qui nous effraye vraiment c'est nous même, pourquoi les gens ont-ils peur quand tout est silencieux? Pourtant c'est agréable le silence, a par quand peut être on attend une réponse a tant de question qui nous tourne dans la tête.


(dsl c'est pas long, mais je suis pas très en forme en ce moment, je suis un peu malade..)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : Là où on m'y attend le moins !!
avatar
Administrateurs
Hayley Wins
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Lun 10 Juin - 14:03

Le choc avait été assez grand sa n'étonnerais pas Hay' si elle se retrouvais avec une bosse le lendemain. Elle ne comtait pas s'exuser, mais plutot a son repas car l'humain devait être blesser vu à la vitesse a laquelle elle courait. Elle releva sa tête mais une énorme main avec des griffes lui balafra toute la partie droite de son visage. La cicatrice ne cicatrisait pas rapidement bizzarement elle ne savait pas pourquoi c'était bizzare mais une cicatrice à vie elle ne pourais pas supporter, surtout que celle ci passait sur son oeil droit heureusement elle avait fermé l'oeil sinon elle n'en aurai peut être plus. Elle essaya de s'empêcher de faire quoi que ce soit et se releva tout en prenant ses mains pour essuyer le mascara qui venait de couler et se retrouva nez à nez avec .... "Oh non !!" pensa t'elle aussi tot qu'elle vit le beau visage de la personne juste en face d'elle. Sa ne pouvait être que le destin qui voulais sa mais elle préférait penser que c'était un simle hasard. Le garçon qui l'avait sauvé des griffes des loup garou se tenait devant elle, il avait exactement le mème regard noire et froid que la dernière fois, apparemment il ne s'était pas radouci. Comment est ce qu'elle pouvait retomber sur lui une fois de plus elle n'en pouvais plus, mais pourtant quelque chose l'empêcher de continuer son chemin en faisant comme si elle ne l'avait pas vu. Sa cicatrice était maintenant d'un rouge intense presque identique à ses yeux sur sa peau pale on ne voyait que sa. Elle le regarda de haut en bas avec un regard froid et passa sa main plusieurs fois sur la cicatrice et se demanda pourquoi cette chose ne voulais pas cicatriser.
Lui aussi avait l'air de l'a regarder méchamment surement parce qu'elle avait du bousiller ses chaussures à en voir son état, ce qui lui donna directement envie de rire aux éclats. Elle préféra garder son sèrieux et le garçon en plaça enfin une:


-Qu'est ce que tu veux encore?

Encore ? Comment sa encore ? Hayley ne comprenait pas, comme si c'était sa faute si elle se retrouvais encore avec ce mystérieux garçon. Elle n'avait rien demander elle, elle aurait préférer aller manger plutot que rester avec lui, étant donner que son ventre gargouillait aux aboie. Que voulez vous qu'on vous dise le destin choisi toujours des chemins qui se croisent et si le leurs est de ce croiser plus d'une fois qu'il en soit ainsi. Mais la jeune vampyr n'avait jamais vu quelqu'un d'aussi nerveux, il avait l'air de s'énerver si vite que on ne pouvait mème pas comprendre ce qui lui passait par la tête et il n'avais pas l'air de vouloir qu'on le comprenne.

-Je pourrais te dire la mème chose ... dit t'elle d'un ton froid

Elle pensa soudain a la personne morte avec plusieurs griffures profonde sur tout le corp, elle était pratiquement semblable à celle qu'elle avait sur le visage actuellement. Sa pouvais très bien être lui mais elle n'en avait rien a faire et passa tout de suite a autre chose. Un grand silence tronait maintenant dans l'atmosphère Hayley pensa que si c'était pour que la mème chose qui s'est passé se repasse aujourd'hui sa ne servait a rien de dévelloper quelque conque sentiments et de faire réapparaître son humanité qui avait été enfouï la veille. Cette fois ci sa n'allais pas se passer comme sa peut un porte la tournure que sa allait prendre elle était prête à l'attaque au cas où il assaierais de la regriffer. Mais cette balafre la bruler horriblement et en tant que toute "jeune" fille digne de se nom elle sorti son télephone portable de sa poche de jean pour se regarder dans l'écran et fut sous le choc quand elle vut que un de ses yeux avait tourner au bleu. Dévisager a vie se dit t'elle elle ne pourrais bientôt plus contenir la rage en elle, encore une simple goutte et le vase déborderais.

-Que veux tu qu'on fasse maintenant qu'on se retrouve de nouveaux là ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

MERCI MILLE FOIS MON HACH A MOI <333333



Noir désir et sombre tentation .... is BLOOD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Discret
Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2013
avatar
Discret
Daniel Nayer
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Mer 12 Juin - 11:44

Daniel voyais bien que la fille avait faim, son ventre aussi gargouillait, au moins il était deux a creuvé la dalle, il se sentait un peu moins seule. La balafre qui lui traversait le visage a cause de son coup de griffes ne se refermait pas, ne ce cicatrisait pas, et cela semblait énervé la Vampyr, et ceci fit un peu rire le Maï. Les hommes-chats ont des griffes très pointues, elles peuvent taillée en pièce n'importe quoi, et souvent les blessures qu'elles causes sont difficiles a refermées, et celle-ci ne se refermait pas pour l'instant. Le mort vivant avait de la chance d'être immortelle, sinon elle se serait vidé de son sang :
-Je pourrais te dire la mème chose ...
Son ton était froid et le chat sourit encore, il adorait la provoqué, tellement que ça l'amusait énormément a la fin. Elle l'avait bousculé il c'était venger, et personnellement ça ne le gênait pas de voir la fille avec le visage ouvert. En fait il n'avait jamais éprouver ce sentiment pour quelqu'un, c'était étrange, normalement il faisait souffrir, ça l'amusait, mais taquiné il ne le faisait jamais. Cette pensée le fit raidir, il fit vite fait barrage pour pas que le zombie vienne lire dans son esprit, là il n'allait pas vraiment rigolé. Le Vampyr d'avant lisait toujours dans son esprit, c'est pour ça qu'a chaque fois il se faisait défoncer par le mort, car il pensait que dans son esprit il avait le droit de le critiqué et de l'insulté. Après le Maï avait peur de pensé, maintenant cette peur avait disparut, mais le défunt l'avait transformé en monstre. Les gens commençaient a être distant avec lui, on avait peur de lui, et c'était encore le cas. Il sourit, mais le bruit de son ventre le tira hors de ses pensées, il fallait qu'il mange. En plus ça le gênait, il n'aimait pas avoir faim quand une personne était a côté de lui, et surtout un Vampyr. L'homme-chat avait croisé une fois un mort assez baraqué, et personnellement il n'avait pas tenter de le tué, un défunt qui cherchait quelqu'un, comme ça les zombies ont aussi des émotions, tant mieux.
-Que veux tu qu'on fasse maintenant qu'on se retrouve de nouveaux là ?
L'adolescent sursauta, il avait eu assez peur, il cligna des paupières, et regarda la fille dans les yeux : elle avait un œil bleu et l'autre rouge, a cause de lui ? Nayer ne put s'empêché d'éclater de rire, il pointa ses deux yeux vairons a présent plus la balafre, cela le faisait vraiment rire, il voulait encore rire, il inspira un grand coup pour se calmé. Le silence se fit mais le félin rigola a nouveau il se marrait, sa finirait par passé, mais plus il se repassait le passage dans la tête plus il rigolait, sa gorge commençait a lui faire mal, alors il ft un énorme effort pour arrêter sa crise de rire. Puis reprit son sérieux et regarda la morte a nouveau, en fait il savait pas quoi répondre, il était assez perturbé, il ne pensait pas la revoir ici, alors il soupira, il chercha une réplique cinglante a envoyé, mais il finit par sortir :
-J'étais sortis me venger de quelqu'un, euh..je sais pas...
C'est a ce moment qu'il sourit a nouveau, il contempla ses longues griffes toujours sorties, mais d'un seul coup il se prit une pierre sur la tête, puis une pluie de pierre, encore et encore des pierres, il attrapa le poignet de la fille et la tira vers les arbres en face pour ne planquer. Un des projectiles lui avait ouvert l'épaule, il la plaqua dans les buissons, puis s'y allongea a son tour, les pierres continuaient a pleuvoir au dessus de lui, qui pouvait lancer ses pierres ? Qui était-ce ? Il écarta un peu les feuilles, plissa les yeux, utilisant sa vision de chat pour voir un peu mieux il distingua des ombres dans les arbres en juste en face, fermant les yeux il essaya de se servir de l'ouïe pour réussir a mieux repéré ses ombres. Nayer entendit des bruits de voix, des adolescents, poussant encore un peu plus, il distingua qu'il y en avait cinq ou six, puis c'était des humains. Cela le fit ragé, ils n'avaient rien de mieux a faire qu'a lancer des pierres sur les gens ? Sérieusement...C'était vraiment des gros...con. Il jeta un coup d'oeil a la Vampyr et finit par dire assez bas :
-Humains. On s'en occupe ?
Avant même qu'elle lui réponde, il se glissa sur le côté et avança lentement dans les feuilles, les buissons, rampant sur le sol, silencieusement, malgré sa forte carrure et son pois, il y arrivait quand même bien. Ses yeux verts brillèrent, montrant qu'il était prêt a attaqué, il monta dans un arbre, puis prit son élan et sauta, il retomba a quatre pattes sur la branche de celui d'en face, et en souriant il avança comme ça. Les humain continuait a lancer des pierres pointues, son épaule lui faisait mal, le sang continuait a sortir et il avait du mal a gardé l'équilibre quand il retombait a quatre patte. Le Maï se sentait rager, plus il se rapprochait plus il était énervé, il y avait bel et bien six humains, une petite bande, qui n'avait pas l'air très fûter. Il en prendrait trois et laisserait les trois autres a la Vampyr, chacun a le droit de se venger. Le chat était a présent juste au-dessus des lanceurs de cailloux qui riait et là il sauta sur le premier, le jetant a terre, puis envoya un coup de griffes au deuxième, qui se transforma en fontaine de sang, le troisième essaya de lui mettre un coup de poing, mais le félin esquiva et fit une balayette a celui-ci qui s'écrasa par terre, l'homme-chat l'attrapa par les cheveux et lui cogna brutalement la tête contre l'arbre le plus proche a plusieurs reprise, puis laissa tombé l'enfant au sol. Il vit le premier s'enfuir, il c'était relevé, ses yeux verts glacial brillèrent a nouveau et l'adolescent se jeta sur le dos du fuyard le faisant retombé au sol une nouvelle fois, expulsant l'air des poumons du lanceur de pierre. Le garçon brun attrapa un gros caillou et asséna un terrible coup sur la tête de l'autre, ses cheveux furent bientôt tin en rouge, tout mouillé et Daniel le traina jusqu'à l'endroit ou se trouvait les autres, puis le laissa tombé sans connaissance au sol, il attrapa le deuxième qui se vidait de son sang et lui envoya un deuxième coup de griffes, puis en troisième, il fit pleuvoir les coups de ses armes sur la visage du garçon au sol, essayant d'oublier la douleur qui lui tailla l'épaule. Le Maï finit par arrêté, les trois lanceur de pierre étaient tous par terre, plutôt dans un sale état, surement mort, ou bientôt ils perdraient la vie, la Vampyr avait du s'occupé des trois autres, vu qu'aucun de leur ami, les trois autres n'étaient pas venu l'embêté. Le chat regarda ses vêtements tâché de sang, il fit un grand sourire sadique avant de caché de nouveau son sourire sous un air sérieux, mais il ne pouvait pas s'empêché de sourire.




Daniel Nayer s'adossa contre un arbre et regarda la fille, il était heureux, pourtant il n'y a pas longtemps il la détestait, il était quand même bizarre, et ça il le savait déjà, il était bizarre mais il aimait ça. Orphelin sans famille il avait toujours était libre de faire ce qu'il voulait, que la politesse maintenant c'était un peu oublier pour lui. Le Maï rentra ses griffes, mais comme elles étaient couvertes de sang il les lécha avant, mais le sang c'était pas sa nourriture et il avait toujours faim, peut être que la fille avait put mangé mais lui non, que dalle :
-J'ai faim...
Marmonna le chat en frottant son pied au sol, il regarda autour de lui, il n'y avait rien, il chercherait un village après, mais maintenant comment faire ? Allait-il partir et laissé la Vampyr ici, non se serait disons un peu lâche, puis il ne savait pas trop mais elle prenait un peu trop son esprit, il se sentait étrange, un sentiment lui parcourait le corps, il avait légèrement mal au ventre, la faim ou le sentiment ? Il ne savait pas, mais une voix dans sa tête, toute petite lui soufflait « l'amour ! » il avait envie d'aller giflé cette voix, mais comme c'était pas possible, il préférait resté sage et attendre, les bras croisé sur sa poitrine, son épaule faisait toujours mal, il fallait qu'il soigne cela, il commençait a avoir mal, vraiment très mal, il avait du mal a bougé celle-ci qui saignait toujours, stupide lanceur de pierre, heureusement qu'ils avaient tous creuvé, certes c'était bête de tué juste pour des pierres, mais il avait fait ça parce qu'il avait envie de tué quelqu'un, ça l'amusait toujours, et personne ne venait lui dire que c'était mal, tué c'était un sorte de jeu pour l'homme-chat. Il posa une main sur son ventre, c'est alors qu'il entendit un coup de feu, il sursauta et tourna la tête vers les buissons au loin, des ombres se rapprochait, avec écrit « Police » sur leur uniforme bleu et blanc, et là le félin fut surprit, les ombres se rapprochaient de plus en plus, il était armé, il avait de nouveau flingues pour buter humain et créature, comme des fusils tirant des balles en bois, ça tuait tout le monde, ses épieux aussi, encore courir...Encore s'enfuir, car l'adolescent n'était pas d'accord pour se rendre, il ne voulait pas se rendre et jamais il ne se rendrait. Il attrapa de nouveau le poignet de la fille aux cheveux châtain puis commença a courir en restant bien derrière le tronc des arbres pour ne pas se faire touché, il entendit que ses poursuivants leur courait après, la Vampyr pouvait fuir comme elle voulait, mais lui il avait moins de rapidité. Il fit un grand virage, derrière les policiers leur ordonnait de s'arrêté, comment avait-il était prévenue ? C'était impossible ! Nayer soupira, il était obligé de passé par les arbres s'il voulait les semé, il prit la fille dans ses bras, la serrant pour ne pas la faire tombé, pour ne pas qu'elle soit touché, faisant comme un bouclier, puis il sauta sur un des arbres, avant de bondir d'arbre en arbre, rapidement. Dans se domaine le Maï était imbattable, il sauta, encore et encore, se réceptionnant a chaque fois, malgré son épaule qui le faisait souffrir le martyre et les balles qui passaient a ras de sa peau il continuait a avancer essayant d'oublié le mal. Après être passé d'arbre en arbre bien vite il sema les policiers, mais disons qu'il ne pouvait pas continué a sauté comme ça, il fallait qu'il se repose, qu'il mange et qu'il se soigne, il commençait a être fatigué, puis la police les rattraperait surement. Il sauta encore d'arbre en arbre un petit moment, puis s'arrêta et descendit il posa la fille a terre, lui attrapa le poignet et se mit de nouveau a courir, devant eux se dressait un sorte de petite colline, et la chat y monta rapidement, celle-ci surplombait un petit village caché ici, c'était ici qu'ils allaient se caché, le félin savait qu'ici on ne pourrait pas les retrouver facilement, et ici ça avait l'air d'être paisible, c'était petit, beau, il y avait des fleurs partout, des guirlandes, tout en bois, avec de la neige, pourtant on était en été, il y avait du soleil, bizarre. L'homme-chat descendit de la colline d'herbe verte trainant la fille derrière lui, il fallait glissé cinq fois avant d'arrivé en bas, une fois dans le village ou la neige dominait, le soleil disparut subitement, encore un village étrange et une pluie glacial s'abattit sur les paumés en plein milieu du village. Il était toujours aussi accueillant mais il faisait froid, et Daniel Nayer comprit qu'ici il faiait toujours froid, c'était toujours l'hiver, maintenant il était fatigué, il avait faim, il était blessé et il saignait toujours un petit peu. Il avança encore un petit peu, et donna un coup de pied dans la porte de la première maison, celle-ci s'ouvrit et le Maï se retourna vers la Vampyr :
-On va s'installer un peu ici...Vaut mieux..
Il entra lâcha enfin la défunte, et parcourut la maison du regard, une cheminé allumé, tout en bois, une tables, des canapés confortables, des bougies, une petite cuisine, une salle de bain, deux chambre, il n'y avait pas d'étage, c'était plutôt petit, mais jolie. D'un seul coup un humain sortit de nulle part, surprit le chat lui envoya un coup de griffe puis fit un bond en arrière, s'était un reflex, il était vif et quand on le faisait ses genre de surprise il ne pouvait s'empêcher de donna un coup de griffe. Mauvaise idée car l'humain se mit a hurlé, paniqué l'homme-chat appuya sur sa gorge un moment puis l'humain, surement le propriétaire de lieu perdit connaissance. L'adolescent lui banda la bouche, il l'attacha et l'envoya sous un lit d'une des chambres, puis courut vers la cuisine. Il mangea deux gros steak, puis alla rapidement soigné son épaule ouverte, qui bientôt fut désinfecter et couvert d'un bandage blanc, et là ça alla directement mieux. Daniel prit une douche rapidement, emprunta des vêtements a l'homme, qui devait surement vivre seul, il mit la main sur un jean, et un tee-shirt, malheureusement il craqua un peu celui-ci car il était un peu trop petit pour le Maï, qui finit par l'enlever et en cherché un autre. Il tomba enfin sur un tee-shirt a peu près a sa taille, qui devait allé trop grand a l'homme qu'il avait assommé. Le chat se demandait combien de temps il resterait ici, il n'y avait rien de craindre de la police, mais les balles en bois, puis maintenant il serait recherché, de toute façon ils trouverait un endroit tranquille et les flic ne les retrouverait pas comme ça, en plus tous les deux, la vampyr et lui était beaucoup plus fort que les policiers, en plus c'était les garçons qui avait commencer, c'était pas leur faute s'ils aimait bien tué les gens, s'ils étaient sadique, les autres n'avait qu'a pas lancer des pierres, en plus c'était drôle de tuer, en plus il y avait plein qui tuait des gens, alors ils n'étaient les seul. L'adolescent retourna dans le salon et s'effondra sur un canapé prêt de le cheminé, il était frileux et avait besoin de resté au chaud, alors il prit une petite couverture blanche poser la petite table basse, il s'emmitoufla dedans et regarda l'écran de téléviseur noir, cherchant en même tant la fille qui regard, ici il était bien, et n'avait pas envie de quitter cette maison, il pleuvait toujours, il faisait toujours froid, et l'été ne viendrait jamais ici, mais tant pis, cette maison était si confortable qu'il n'avait pas envie de partir, il faisait chaud grâce a la cheminé et la couverture. Mais Nayer alla allumé le chauffage a fond, les veste de l'homme ne lui allait pas, alors il ne pouvait pas faire autrement, il avait mit dans la machine ses anciens vêtements et avait jeter ses chaussures défoncées. Le chat se laissa porté dans ses pensées, une rencontre qui avait mal commencé, sa c'était arrangé, enfin il l'espérait, ce sentiment montait dans le corps du félin qui sourit a nouveau, cette fois un vrai sourire. Son épaule ne le faisait plus souffrir, celui qu'il détestait était mort, il avait mangé, il était toujours un peu fatigué, mais ça allait, il avait prit sa douche, tout était bien, tout bien en place. La vie est belle il faut juste avoir de la force pour la rendre ainsi. Mais une question restait dans sa tête, un jour les créatures seront-elles respectées ? Seront-elles admit ? Seront-elles traité comme les humains ? Sans être obligé de s'adapté sous peine de mort ? Ce n'était pourtant pas leur faute si ils étaient des créature non humaine, ce n'était pas eux qui choisissait, maintenant si les humains ne pouvait pas le comprendre, c'était désolant, terrible, n'importe quoi. L'adolescent vit la fille, elle était toujours là, et maintenant, est-ce que sa vie allait redevenir monotone comme avant ? Non, c'était si ennuyant, il était obligé de faire mal pour pas s'emmerder, de plus il pouvait vivre qu'avec la souffrance des autres, il aimait leur faire du mal, sauf a cette Vampyr, la première peut être, tant qu'ils restaient ici, ils étaient en sécurité, la police ne les retrouveraient pas de si tôt, mais surement les flics appelleraient les chasseurs pour les aidé, et là sa allait être chiant, pourtant les chasseurs ne sont pas très très fort, certain son nul, mais il y en avait de plus en plus et le risque que courrait les créature augmentait, il fallait toujours être vigilent quand on se baladait pour ne pas se faire attrapé et toute sorte de nouvelle sortait pour éliminé ces bestioles, des laboratoire spéciales pour les étudiés, comme si ils étaient des animaux, pourtant ils étaient toujours humain, les créatures, sont aussi humaine et ne mérite pas ça, ces pensées énervait et faisait du mal au garçon allongé dans le canapé qui finit par se redressé, il s'assit et retourna a la réalité, regardant par le fenêtre, le trombes de pluie qui tombait, le sol était détremper, tant mieux ça en fera plus dans les nappes souterraines, plus d'eau sur terre, car l'eau potable commençait a disparaître, la terre devenait polluée, et ça c'était a cause de hommes ! Les créatures elles, ni était pour rien, l'espèce humaine devrait aussi un peu se remettre en cause. Daniel serra les poings, il était énervé, et personnellement il n'allait pas laissé les humain détruire les créatures, en fait sa rage des Vampyrs c'était volatilisé, les Vampyrs étaient des créatures comme lui, maintenant c'était les humains, les humains qui méritait la mort, et seulement eux, pas les autres. Il avait des ressemblances avec les Vampyrs : il avait une ouïe, un odorat, et une vue égale a la leur, il était proche de la nature comme eux, ses yeux changeait de couleur ou brillaient d'un éclat comme ceux des mort vivant, il n'avait aucune raison de les détesté, juste parce que l'un des leur était un gros con :
-Bon Vampyr, on fait quoi ?
Il n'avait que ça a dire, il avait soif soudainement, il alla cherché a boire dans la cuisine, quand il tomba sur de l'alcool, il attrapa la bouteille prit deux verre, posa les deux verres sur la table basse, prit une bouteille vide, alla dans la chambre prendre l'humain, lui ouvrit le bras un peu et remplit comme il put la deuxième bouteille, vide. Quand il eut finit, l'humain mort, il le remit sous le lit et retourna dans le salon, il chercha de l'alcool dans les deux verre, puis y ajouta le sang chaud, qui avec le froid commençait a refroidir, il remua avec une de ses griffes et tendit un verre a la fille avec un petit sourire idiot, avant de prendre le sien et de se remettre sur le canapé et de se recouvrir avec la couverture, au final son petit mélange alcool et sang était plutôt pas mal, même bon il trouvait.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : Là où on m'y attend le moins !!
avatar
Administrateurs
Hayley Wins
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Lun 24 Juin - 17:36

Le jeune garçon riait au éclat, il n'avait pas l'air de comprendre ce que cela faisait d'être dévisagé. Non il avait plutot l'air fier de ce qu'il venait de lui faire. Hayley préféra ne rien dire, car cela ne servait a rien mais elle retiendrait se geste toute sa vie (ce qui sera très long) jusqu'à ce qu'elle arrive a se venger soit gentillement soit méchamment. Il avait l'air totalement différent aux yeux de Hay', il riait et avait l'air libérer d'un horrible poid qui pesait depuis leur rencontre dans sa conscience. Mais sa qu'est qu'elle en savait ? Après tout ce ne n'étais que des suppositions, elle ne le connaissait pas, elle ne connaissait mème pas son prénom, ce qui était bète d'ailleurs car chez les mortels la première chose qu'ils faisaient quand ils se recontraient c'était de demander le prénom ou de se présenter eux mème. Il lui semblait qu'elle lui avait déjà dit son prénom dans la foret, mais elle n'en était pas sur non plus. Bref au final elle restait avec une cicatrice assez rouge par rapport a son tein pale comme un cachet d'aspirine et son oeil bleu qui donnait une allure vraiment exeptionnellement bizzare.


-J'étais sortis me venger de quelqu'un, euh..je sais pas...


Hayley ne fut pas si surprise que sa quand il lui dit sa et cela expliquait surement le fait que ce fameux poid est disparu.Elle se préparait quand mème a lui dire que ce n'était pas drole quand des pierres très bien taillées commençaient a tomber du ciel. Le jeune garçon qui apparemment avait de grands réflexs l'attrapa par le poignet pour l'emmener se cacher vers les arbres qui étaient juste en face d'eux. Une fois bien planquer elle ne put s'empêcher d'observer que l'épaule de ce garçon était ouverte. Elle se demanda si la sienne allait cicatriser seule ou s'il avait besoin de soins. La première action qu'elle voulu faire c'était de s'entrouvir le poignet avec ces crocs et de lui forcer à boire son sang réparateur pour qu'ils soient en quelques sorte quitte mais avant mème qu'elle ne put dire quoi que ce soit le garçon déclara :

-Humains. On s'en occupe ?

Hay' n'avait pas très bien compris pourquoi il avait poser la questions étant donner qu'il était partis aussitôt qu'il avait prononcer sa phrase. Mais sa non plus elle n'avait pas eu le temps de le faire savoir étant donner qu'il n'était plus là. Le fait qui lui ai proposer de venir était déjà une grande chose. Elle décida après longue réflexion de le rejoindre mais elle se prit les pieds dans un buisson son tee shirt venait de s'accrocher dans une des branches et ses cheveux aussi. "Sérieusement ..." se dit elle. Elle commença a se décrocher en poussant des petits gémissements étant qu'elle était très sensible dès qu'il s'agissait de ses cheveux. Au moment où elle réussit à enfin pouvoir se dégager du buisson et qu'elle se releva pour remmettre de l'ordre dans ses cheveux et enlever la terre qui était sur ses vêtement le jeune garçon était déjà revenue s'adosser sur le l'arbre. Le jeune garçon lécha ses griffes avant des les rentrer elles étaient couvertent de sang. Sa donnait horriblement faim a Hayley étant donner qu'elle avait été coincer dans un buisson pendant qu'il faisait gicler son éléxir préférer. Il avait l'air content malgrès tout.



Il venait de revenir maintenant il y a à peine cinq minute que une voiture de police arrivait tout droit dans leur direction. Hayley ne pouvais pas se permettre de se faire attraper par la police étant donner qu'elle n'avait pas d'identité depuis qu'elle ne vieillissait plus. Apparemment c'était exactement les mème pensées que le garçon mais surment pour des raisons différentes. Elle s'appraîtait déjà a prendre la fuite en tirant le garçons par le bras, que lui la prit dans ses bras en la serrant fort et commença a parcourir toute la forêt peuplé d'arbre a toute vitesse. Ils parcoururent cette forêt pendant un temps indéfinie mais dans tout les cas les bruits des sirènes de polices s'estompèrent au fur et à mesure et au bout d'un moment ils finirent par les semer. Ils sortirent enfin de la forêt et se retrouvèrent directement face a un petit village qui avait l'air bien calme, le garçon la portait toujours dans ses bras et on ne peut pas dire que cela l'a mettait mal a l'aise, non au contraire elle était vraiment bien dans ses bras musclés.

-On va s'installer un peu ici...Vaut mieux..

Après cette phrase il l'a déposa et s'engagea dans la maison. Elle continua a la suivre sans rien dire comme une petite fille innocente et s'engagea directement dans le salon pour s'asseoir dans le canapé. Malgrés le faite qu'elle n'est absolument rien foutu de sa journée elle été plutot fatigué mais le sentiment qui la submergé le plus était la joie. Elle été vraiment contente d'être là... avec lui.


-Bon Vampyr, on fait quoi ?


Le jeune garçon venait de disparaitre pendant quelques minutes avant qu'elle le voit revenir avec deux verre en main. Il lui en tendit un et elle le remercia d'un signe de tête. Elle porta le vers a sa bouche, ce mélange était vraiment délicieux alcool et sang elle trouvait sa bien trouvé, c'était le genre de mélange qu'elle n'avait encore jamais essayer de sa vie. Il avait vraiment l'air de vouloir rester un peu avec elle mais cela devait surement être une idée qu'elle se faisait vu ce qui c'était passer la dernière fois. Elle se demandais si elle devait sortir un truc sur un ton froid ou quelque chose de légèrement drole ou ironique pour détendre l'astmosphère, puis elle choisi la premièere chose qui lui passa par la tête.

-Pour le reste de la journée je sais pas. Mais pour ce soir si on reste vraiment dans cette maison j'ai une petite idée complètement bète, on se fait un diner tout simple et on se regarde des films complètement débile sur les créatures surnaturels selon la vision des humains en mangeant du pop corn soit on va semer la terreur en ville.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

MERCI MILLE FOIS MON HACH A MOI <333333



Noir désir et sombre tentation .... is BLOOD
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Discret
Messages : 23
Date d'inscription : 09/03/2013
avatar
Discret
Daniel Nayer
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   Ven 28 Juin - 10:24

Daniel était toujours emmitouflé dans sa couverture a essayé de se réchauffé de la terrible pluie qui s'était abattue sur sa tête, étant frileux il gelait sur place avec son verre d'alcool et de sang dans les mains, regardant Hayley boire le sien, surement elle trouvait le mélange plutôt bon vu ses traies, mais elle semblait réfléchir, une seule question venait a l'esprit de l'adolescent « Pourquoi tout le monde était obligé de réfléchir dès qu'on le rencontrait ? » Mais la seule réponse qui venait était un « Car tu es complètement dingue Daniel. » Ce qui n'était pas tout a fait faux, un Maï sadique qui aimait parcourir les villages pour y faire le désordre en s'amusant a butter le plus de gens possible, ce n'était pas trop une rencontre qui donnait envie, et ça il était bien conscient, pourtant il était heureux de malmené tout le monde, jamais il ne changerait de carractère, il savait qu'il ne faisait aucun effort, mais lui il adorait ce caractère sadique, et il n'avait pas tellement envie de le perdre. La chat cligna plusieurs fois des yeux cherchant du regard un signe de vie, il avait envie de se détendre un peu et butter quelqu'un, oui encore, c'est ça être fou, quand on est fou il faut savoir se maitrisé, mais on a toujours envie de tué quelqu'un. Certes pour cette rencontre là, la première impression n'avait pas été la bonne, ils s'étaient jeté l'un sur l'autre armé de couteau ou de pieu en bois, et cela n'était pas vraiment poli, mais le félin n'avait pas l'habitude de l'être. Son épaule revint le brûlé, il avait mal, quelque chose lui dit que l'humain qui lui avait envoyé ça, n'était pas aussi humain qu'il pensait, c'était surement un sortcelier, les sortcelier on des fois tendance a ensorceler les pierres, surement pour chez eux, l'humain avait du ramasser une pierre appartenant a une de ces créature et la plaie ne guérissait pas, plus il pensait que ça allait mieux, plus son épaule se dégradait, il jeta un coup d'oeil au bandage blanc et en regarda un bout : la blessure était rouge écarlate, profonde, autour une couche noire c'était installé, et cela semblait être malveillant, surtout quand on a la même peau qu'un humain. Nayer grogna un peu, c'était sur lui que cela tombait encore une fois, et personnellement il commençait a en avoir un peu marre d'avoir toujours mal, surtout que cette blessure lui envoyait des vagues de douleur qui le pliait en deux, ce n'était pas une pierre normale, ça il le sentait. Soudain la voix de la Vampyr le sorti de ses pensées obscures :
-Pour le reste de la journée je ne sais pas. Pour ce soir j'ai une petite idée bête : on se fait un diner pour simple et on se regarde des films complètement débiles sur les créatures selon la vision des humains en mangeant du pop-corne, soit on va semé la terreur en ville.
Daniel sourit, il aimait beaucoup cette idée, idée plutôt bien, en fait il voulait même faire les deux, peut être que cette après midi il pourrait regardé les films et ce soir mettre le désordre dans toute la ville, il savait que cela allait être très intéressant et surtout très drôle, voir courir ces humains dans tous les sens car ils voulaient fuir le danger, en appelant la police et les chasseurs, a la la, le désordre total, et se désordre faisait rire le Maï, qui pourrait en profité pour allé raflé deux, trois truc dans les magasins ou épicerie, mais il pleuvait toujours, et si ce soir il pleuvait ça n'allait pas être très drôle, ou peut être que si car la pluie les camouflerait mieux. Le chat prit la télécommande posé sur la petite table en verre et alluma l'écran noir, il espérait que la télévision allait fonctionné vu que dehors la pluie continuait a tombé, soudain les yeux du félin furent attiré par un petit écran accroché a une poutre, sur l'écran on voyait un plan de la ville, puis des points rouges, une légende montrait « intrus », et c'était eux les intrus, puis sur un coin de l'écran, une écriture figurait « Pluie glaciale pour empêché les intrus de sortirent » Un frisson parcourut le corps de la créature, ici c'était la maison du maire, et il l'avait tué, il fallait qu'ils fassent attention. Nayer cassa l'écran, et donna la télécommande a Hayley, puis finit par dire :
-Bon je m'occupe du pop-corne, on ira faire des conneries ce soir, vu qu'il pleut pourquoi pas regardé un bon film tranquille.
Puis une fois cette chose dite, le garçon fonça dans la cuisine, plutôt petite du défunt, a la recherche de graine pour faire le pop corne. Il mit en fin la main dessus, il prit alors un récipient quelconque, mit les graines dedans et y posa sur le gaz, puis mit un couvercle pour ne pas que les pop corne sautent dans tous les sens, puis il prit un grand récipient, un saladier blanc et versa tout a l'intérieur, il se dit qu'une petite touche de sang ne ferait pas de mal, il en versa alors et brassa un peu tout le contenu, puis secoua encore, les pop corne blanc prirent une couleur rougeâtre, il sut que c'était enfin bon, puis ramena le saladier vers la petite table en verre du salon, il posa le saladier ici, puis regarda l'écran. Daniel sursauta en voyant un Loup-Garou terrassé un village, sans le vouloir il éclata de rire, il trouvait vraiment que c'était n'importe quoi, et attendait le tour des Maï et des Vampyrs pour rigolé, les humains on une bonne imagination, ils sont stupides. L'adolescent garda les yeux rivé sur l'écran toute l'après midi, piochant deux ou trois pop-corne de temps a autre, se concentrant bien sur la télévision, sur le film, c'était l'histoire d'un groupe de personne qui devait vivre dans une forêt infesté de créature, et personnellement c'était sanglant et marrant. Le chat éclatait toujours de rire en voyant du sang giclé de partout sur l'écran, et ce truc terrorisait les humain ? Mais c'était plutôt trop marrant, c'était stupide et drôle, mais bientôt ce film « d'horreur » serait la réalité, ce soir allait être un soir magnifique, et le félin pensait déjà a tout les morts éparpillés dans la ville, au sang, a la torture, le rêve quoi, on ne pouvait pas tombé mieux, il n'y avait rien de plus amusant, encore un moment de folie ce soir pour le mi-humain, il savait que ce soir il serait fou, mais il ne prendrait pas ses médicaments, ou plus ses calmants pour ne pas devenir un tueur sanguinaire, normalement il n'avait pas le droit de regardé de film d'horreur, mais bon pourquoi écouté un psychiatre humain ? Ça ne servait a rien, en plus il faisait ce qu'il voulait, personne ne pouvait lui donné d'ordre, en plus il était nerveux, et stresser, il s'énervait vite, ce n'était pas sa faute, un problème mental, certain appelait ça : Le syndrome du Vietnam, puis des médicaments qui ne servent a rien, qui font des effets non désiré, les gens croient que ça calme mais non, plus on croit que ça va, moins ça allait, plus on sombrait dans la folie, plus on faisait des délires, personne ne pouvait plus s'approché sans être tué ou torturé, massacré ou défoncé, battu, pourtant on ne se contrôlait plus, on vivait que de ça, et notre problème s'aggravait, s'aggravait jusqu'à nous mené en hôpital psychiatrique, jusqu'à nous faire tout perdre, on ne vivait plus que pour tué, c'était pour ce qu'on voulait tué, tué quelqu'un, boire son sang, lui faire du mal, et si on nous en empêché on se suicidait, c'était la maladie, la folie, le besoin de faire souffrir, un sadisme sans pareil, horrible, sans limite, trouvé des prétexte pour faire mal, pour tapé, pour tué, c'était comme ça. Qaund Nayer était petit les autres enfants ne voulaient pas joué avec lui, car il était méchant, et des qu'on l'attrapait et qu'on le grondait il trouvait une raison pour s'expliquer, on l'évitait, il n'avait pas besoin de demandé pour avoir quelque chose, il devait hors la loi, un délinquant qui pensait qu'aux conneries, quelqu'un qu'on devait tenir a plusieurs quand il s'énervait, plusieurs crise de folie par jour, plusieurs délire par heure, explosion de colère et de tristesse, de rage et dépression, de haine et de détresse, une vraie bombe, quelqu'un qui était banni des jeux, banni du bonheur, vivant dans la solitude et la colère, vivant dans le malheur et la souffrance. Rendant aux autres ce qu'on lui faisait, les gens avaient peur de lui, même les adultes, normal, on a toujours peur d'un fou, on a peur pour sa vie. Soudain Daniel avait envie de partir et de ne plus revenir, il ne se sentait pas bien, il était triste, très triste, et en colère, en colère d'être comme ça, mais il ne pouvait pas se soigné, il ne pouvait rien y faire, et s'il faisait mal a la fille comme tout a l'heure ? Tout ça ce serait de sa faute, il ne faut pas resté avec lui, pourquoi on l'approchait, en fait il ne méritait que la solitude, car un jour ou l'autre ce malheur tomberait, et bye a tout le monde.

Les couleurs sombres de la nuit baignaient la ville dans un noir étrange, la pluie était en train de cessé et la ville déployait ses lumières, tout se mettait a être éclairait et les humains marchaient dans les rues illuminées en groupe, rigolant, ou racontant leur film d'horreur, parlant des créatures, ils disaient tous les même chose, ennuyant et pas intéressant. Adossé a un mur, jetant de coup d'oeil a Hayley qui se trouvait en face de lui, ils avaient prévu de faire des conneries, et ce n'était pas maintenant qu'ils reculeraient, surtout qu'il avait très envie de faire quelque meurtre, Daniel examinait les gens qui passait, il attendait le bon moment pour donné le signal a la morte d'attaqué, attaque...voir les gens courir, les rattrapé, les tué, la vrai vie quoi. D'un seul coup le Maï sortit ses longues griffes, et se mit a marché doucement derrière un groupe de jeune, des adolescent, comme lui, quoi que, un peu plus jeune, le garçon brun posa la main sur l'épaule de l'un deux, qui se retourna et d'un seul coup le chat lui envoya un énorme coup de griffe dans le visage, arrachant la peau au passage, les amis de l'autre se mirent a hurlé a partir en courant dans tout les sens, pendant que l'autre toujours vivant était en train de se vidé de son sang, faisant coulé le beau liquide chaud sur le goudron. Un sourire sadique se dessina sur les lèvre de l'adolescent, qui fit signe a Hayley et il fonça a travers la ville, les griffes pleines de sang, les yeux brillant d'un éclat vert anormal, effrayant, puis sa vue se brouilla, des sortes de tâches de sang apparaissait devant ses yeux, la folie, a présent il ne se controlait plus. Se jetant sur la première personne qu'il voyait, il la taillait en pièce avec de grands sourires, bientôt il fut couvert de liquide rouge poisseux, mais ce n'était pas le sien, mais celui des autres, celui des morts qui gisait un peu partout dans la rue, les voitures abandonnées trônait sur la chaussé, les humains fuyait, les magasins étaient tous fermé a clef et les gens se cachaient a l'intérieur lançant des regards inquiet autour d'eux. Le félin fit une grosse griffure sur une des vitrines, faisant reculé tous les humains qui se cachaient derrière, effrayant, comme un zombie, oubliant qui il était, oubliant se qu'il faisait, laissant sa folie le prendre, entré dans tout son corps, immergé ses organes, donnant une incroyable envie de tué, partout les gens appelaient les polices, les chasseurs, n'importe qui, tous avait leur portable dans les mains, tous criait au téléphone paniqué, d'autre essayaient de courir, mais qui cour plus vite qu'un vampyr ? C'est impossible, personne ne peut courir aussi vite qu'un vampyr, le premier reflex devant le danger est fuir, pourtant ça ne sert pas a grand chose, mais c'est un tique, on ne peut pas faire mieux, comme crié quand on tombe, quand il y a un danger, ça n'aide pas tellement non plus, mais bon, c'est comme ça, c'est normal pour tout le monde. Nayer cligna des yeux, son regard de tueur brillait encore plus, il cherchait quelqu'un, soudain il finit par trouvé un garçon plus petit que lui qui courait pour rejoindre ses parents, Daniel sourit et fonça tête baissé, avant que le gamin puisse attrapé la main de sa mère, le Maï le rafla vite fait, avant de s'enfuir en courant, montant agilement sur un des toit, il immobilisa sa victime au sol et commença a lui envoyé des coups de griffes de plus en plus, transformant le corps du garçon en un tas de chaire sans vie. Trempant ses mains dans le liquide sombre chaud, il sourit, puis s'assit sur le toit et regarda la ville dévaster avec un grand sourire sadique, quand soudain la réalité revint le prendre. A présent le chat voyait le carnage qu'il avait fait, mais pas tout seul heureusement, c'était bien de faire ça avec quelqu'un « Pas mal pour cette fois, la folie se développe, j'aime bien carnage là ! » Le félin sorti un téléphone portable et prit deux trois photos content, sadisme..sadisme sans limite, qui ne s'arrêterait peut être jamais, mais pour l'instant il était content de ce qu'il avait fait et attendait Hayley en souriant, ayant la flemme de nettoyé ses armes qu'ils avaient dans les mains.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre dans l'ombre [PV: Daniel Nayer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» ▬ dans l'ombre { season finale : groupe 4
» Axiomes et fuseau dans l'ombre totalement différents d'en dehors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sombre Tentation et Noir Désir :: Chêne Sombre-