Sombre Tentation et Noir Désir

Incarne un être surnaturel ou un simple humain et viens vivre un aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 42
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : In your as :D *okjesors*
avatar
Administrateurs
Limia Shadow
MessageSujet: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Ven 22 Mar - 7:17

Limia se levait doucement, ses yeux ensommeillés, il était fatigué, il n'avait pas bien dormit, Nirvana.....Il pensait trop a ce Vampyr, il l'aimait tellement, a en mourir, et le perdre lui faisait si mal au coeur, cette lame énorme lui transperçait son pauvre muscle vital, son cerveau disjonctait complètement, plus il pensait a son amour perdu, a son ancien garde du corps plus il l'aimait et plus il voulait de nouveau sauter dans ses bras musclés. Shadow s'assit sur la branche de sapin, cette fois il ne s'était pas transformer en reptile et il avait faillit tomber plusieurs fois, en fait c'était surtout pour ça qu'il n'avait pas dormit. L'aube laissait peu a peu place au soleil de plomb, encore une journée a creuver de chaud, mais le Limia n'allait pas abandonner ses recherches, sont emplois du temps serait le même que d'habitude, il chercherait la créature de la nuit qu'il aimait tant, toute la journée, toujours le même, toujours cette recherche désespéré, et chaque jour il son impatience grandissait, elle soufflait doucement dans les organes du petit serpent, a peine dix ans, qui voulait faire qu'une chose, se blottir contre Nirvana. Limia Shadow regarda la, la forêt qui se faisait éclairer peu a peu par le soleil qui illuminait le ciel d'un bleu pur, une forêt étrange constituer de lianes, des lianes partout qui pendaient le long des arbres, qui camouflait les êtres vivants a l'intérieur, elle était toujours un petit peu sombre et y régnait souvent une brume blanche, une sorte de brouillard, on pouvait facilement s'y perdre sauf pour ceux qui connaissait très ben la forêt et ce n'était pas le cas du petit garçon. Soudain il eut faim, mangé, il fallait qu'il se nourrisse, qu'il prenne le petit déjeuner, il se leva se tenant au tronc de l'arbre puis sauta de l'immense sapin avant de se transformer en un grand oiseau, un faucon, il était marron clair et certaine de ses plumes était plus foncés, ses yeux jaunes perçants, il survola le magnifique paysage sous un soleil levant, sentant la chaleur sur son beau plumage, devant lui défilait les arbres, les campagnes, des lacs et des rivières, puis un village, oui le petit village paisible et fantastique: des cabanes dans les arbres en bois, munies d'un bassin d'eau pur entouré de pétale de rose, de petites maisons au sol, avec des jardins plein d'arbre fruitier des cerfs aux cornes couverte de pierre précieuse, d'or et d'argent se promenait dans le petit chemin de terre, des souche d'arbre devant chaque maison avec des noisettes posé dessus, des écureuils de toutes sortes de couleurs étrange sautaient d'arbres en arbres. Limia se posa derrière une maison et ce transformait en petit garçon brun foncé aux yeux gris clair comme d'habitude, c'était toujours cette transformation humain qu'il prenait, l'apparence d'un petit garçon adorable et paumé. Il sortit de sa cachette, pris discrètement les noisette sur les souche de ce magnifique village et il les mangea, un gout délicieux, mais il n'y en avait pas assez, il avait toujours faim, il regarda autour de lui, un humain, l'humain s'approcha de Shadow qui sourit sadiquement avant de prendre la forme de son Vampyr, il était maniement beaucoup plus grand et beaucoup plus musclé, il fonça sur son petit déjeuné et l'attrapa, avant de s'enfuir du village pour retrouver la forêt de lianes.

Quand il fut enfin arrivé a l'intérieur, il sortit de sa poche un couteau, pris sa vrai forme ce qui fit plus que sursauter l'humain, puis doucement sans qu'il puisse bouger Limia Shadow lui enleva la peau des mains, et après les cris et les supplications de l'homme, le reptile l'enlaça et quelques seconde plus tard, il laissa tombé sa victime inerte au sol, chargé d'énergie. Il reprit la forme d'un petit garçon perdu et avança dans la forêt criant le nom de Nirvana pour le retrouvé, mais quelques questions tourna dans sa tête: "Est-ce qu'il va me reconnaitre?" "Est-ce qu'il m'aimerais toujours? Comme avant?" "Me cherche-t-il lui aussi?" "Est-il mort?" La dernière questions donna les larmes aux yeux au petit de dix ans, qui ne voulait pas que la créature de la nuit soit morte, mais il pensait de toutes ses forces qu'elle était encore en vie et qu'un jour ils se reverraient tous les deux, comme avant. Après avoir courut longtemps dans cette forêt de lianes infinie, le mi-humain comprit qu'il c'était complètement perdu, et énerver ses yeux devinrent verts éclatant, mais il se calma vite et ce vert étrange laissa la place au gris clair. Un grand chêne tordu se tenait maintenant devant lui, ses racines était immense, il était magnifique, Limia se demandait s'il avait le droit d'y faire une sieste, mais renonça et continua, jurant qu'il reviendrait apprécier ce chêne quand Nirvana serait avec lui. Il continua sa marche épuisé maintenant, puis complètement perdu car il ne connaissait pas cette forêt, il ourlait y avoir des chasseurs, ce qui fit frissonner le petit garçon brun. Mais tout a coup une cabane en bois apparut devant lui, le reptile plissa les yeux, siffla et avança doucement vers celle-ci, peu être que le Vampyr était la dedans, mais peu être pas. Il regarda par un carreau de la fenêtre de cette cabane, vide, peu être que son occupant n'était pas encore rentré, ou peu être qu'elle était abandonner. Le serpent poussa doucement la porte et entra sous sa forme de petit garçon brun aux yeux gris clair paumé. Il regarda autour de lui, une belle maison, puis il s'assit par terre histoire de ne pas être mal poli, puis il attendit. Mais tout a coup il entendit de petit bruit, haussa un de ses sourcil brun foncé il se retourna et la surprise le laissa sans voix, le faisant sursauter, devant lui se trouvait une jeune fille, non ce n'était pas une humaine, il le sentait, reniflant il découvrit l'odeur des pouvoirs d'un Sortcelier. Shadow se releva et fit face a celle-ci restant debout, la tête incliner sur le côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tentation-noir.1fr1.net
Indomptable
Messages : 103
Date d'inscription : 08/03/2013
avatar
Indomptable
Nina Hildre
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Dim 24 Mar - 21:03



Une Rencontre



L e soleil était lever quand je me réveilla après une longue nuit dure sur c’était le jour de la plaine lune ont na toujours un peut plus de mal a s'endormir que les autre jour . Je resta dans mon lit comme les autre jour pour finir de réfléchir au pense que j'avais pas plus finir hier car je mettait endormi . J'écoute les oiseaux et la nature bouger ainsi que les craquement de branche et quelque buse ou faucons matinal qui partait chasser . les cloches de l’église se mit a sonner il était déjà 10 heure le Temp passer trop vite . Je décida de me lever il était grand Temp ,Je sentait déjà cette journée très ennuyante quand je me leva alors pour passer mon ennuie je me fi cuire quelque chose a manger .Apres avoir déguster j'alla m'habiller d'une robe blanche comme toujours presque toujours la même sauf quel pouvait devenir noire a tout moment grâce a des pouvoir , oui la robe était ensorceler . Apres mettre habiller je monta dans un arbre qui traverser ma petite maison en ruine , arriver en haut je surveiller les alentours jusqu'à que je voie un beau faucons foncer sur une de c'est proie .Je me perdit bientôt dans mais pensée l’or de la mort de ma mère tuer brûlée par l'un de c'est chaudron quel préparer c'est sur que l'huile bouillante sa pardonne pas , savait était horrible d'enlever sont corps pour l'enterrait heureusement mon père était encore vivant dans c'est moment la . Mon père et mort lord de l'explosion produite par un produit dangereux quil avait travailler par chance a ce moment je mettait trouver dehors a cueillir de belle petite fleur , quand jetait revenue il rester plus rien de mon ancienne maison alors j'avais choisi de courir loin d'ici et jetait arriver dans la foret au liane puis j'ai trouver cette maison en ruine . Maintenant sa fait plus de 5 ans que je suis dans cette ruine ou je me suis vachement habituer .

Jentendit un bruit de pas qui s'approchait de ma maison je resta figiez sur place prés attaquer , sa faisait 5 ans que j'avais plus parler ni vue une personne Jetait maternant une sauvageons et qui dit que je pourrait me r'habituer a voir des gens ? Juste le destin mon futur qui allait peut être proche .Les pas s'approcher , je décida de me cacher dans un coin de la maison si sa se trouve se serait dangereux ? Qui peut savoir ? Encore une fois que le destin et le futur . Bientôt une petite tète de garçon apparu a l’interieure il avait des cheveux brun et avait un regard assez tueur , il ressembler beaucoup un limia , est sens était un ? Peut être mais il avait pas l'air si méchant . Je m'approcha gentiment du gars mais j'avais un pas apeurer et pas biens rassurer je ne voulait plus trop voir d'humains ou d'autre gens dans se monde et je l'avait fait pendant 5 ans mais la solitude commencer a me donner un gout amers et me rendait folle . Ont approcher bientôt de 12 heure les oiseaux chanter toujours dehors et le ciel était biens dégager ont voyait un peut le soleil au loin le vent était fort . Ont entendit bientôt plus que le bruit du vent qui se faufile contre la fenêtre le souffle comme si la petite maison en ruine allait se faire emmener d'une minute a l'autre . Je rester la planter a regarder le gars d'un regard sauvage apeurer j'avais peur et un seul pas allait me faire furie loin d'ici a moin que ont le face pas brusquement .



Dernière édition par Nina Hildre le Mar 26 Mar - 6:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : In your as :D *okjesors*
avatar
Administrateurs
Limia Shadow
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Lun 25 Mar - 19:33

Limia regardait la fille, elle était belle et vêtue d'une longue robe blanche, qui semblait ensorcelée, ça il le savait, Nirvana lui avait apprit a reconnaître la magie, et maintenant il connaissait bien les sorts et les Sortcelier, mais il ne les aimait pas trop, car il était difficile de manipuler leur cerveau, car certains savaient se défendre et ont ne pouvait pas lire dans leur pensées car il savait crée les barrages pour les expérimenté, comme les Vampyrs et les Limias. Le petit fit un barrage pour que la fille ne puisse pas lire dans sa tête, sinon ce serait la catastrophe, un être aux pouvoirs magiques était très puissant si il avait de l'expérience et la petit créature n'aimait pas avoir quelqu'un de forces égale a lui, surtout que cette personne n'était pas de son espèce, cela l'enrageait mais il ne laissait paraître que la douceur. Il fit un sourire d'ange a la jeune fille, elle s'approcha de lui, elle semblait gentille elle aussi, mais son regard était si sauvage, et ses gestes lents, ont dirait qu'elle n'avait pas vu un être vivant et que cela faisait longtemps qu'elle était là, on aurait vraiment dit, et sérieusement le garçon de dix ans ne voulait pas être méchant, il s'inventait une histoire et un mensonge a lui raconter, bien sur il n'allait pas la manipuler, sa non, jamais, et puis elle ne se laisserait pas manipuler, vu le sort puissant qu'elle avait jeter a sa robe, elle avait l'air expérimenté, et forte en magie, mais en magie noire ou en magie règlementaire ? Était-elle a l'écart du monde et vivait-elle ici ? Ou passait-elle ici souvent faisant croire qu'elle était sauvage et gentille alors qu'elle habitait dans une ville ? Le petit village magnifique plutôt, c'était là ou tout le monde allait car il était magnifique, mais le reptile optait plutôt pour la première possibilité, il savait reconnaître la personnalité de quelqu'un, rien qu'en regardant ses yeux, rien qu'en voyant ses gestes et sa démarche, c'était un don. La jeune fille aux pouvoirs magiques semblait a présent connaître la nature de mi-humain, en tant normal il aurait grogner, mais là il ne fit rien a par posé un regard doux sur son visage, il l'aimait bien cette Sortcelière, était-elle orpheline ? Surement, elle semblait jeune, comme lui, bien sur elle n'avait pas dix ans, mais bon elle n'était pas vraiment hyper âgée, heureusement. Ou peut-être qu'elle avait prit l'apparence d'une jeune fille, mais non c'était impossible. Elle était blanche, elle avait des cheveux longs et châtains et ses yeux était noirs jais, ils brillaient d'un leur étrange, elle ne ressemblait pas a Nirvana et en pensant a son ami, une énorme tristesse envahit les yeux du serpent, il sentit une lame s'enfoncer dans son cœur fragile, il voulait tellement être dans les bras de son Vampyr, comme avant, quand il faisait des cauchemars et qu'il se mettait en boule dans les larges bras musclés de son meilleur ami, un voile de désespoir envahit le regard du petit garçon un instant, puis sa tristesse fut remplacer par de la tendresse et un nouveau sourire, il releva la tête vers la Sortcelière, il regarda autour de lui, les lianes de la forêt pendant aux arbres, vertes, et secouer par le vent, comme des rideaux quand la fenêtre était ouverte, ce qui donna un peu de joie a Limia Shadow qui s'éclaircie la gorge et qui dit d'une voix mélodieuse et douce a la jeune fille mince et grande :

-Bonjour ! Je me suis perdu, peux-tu m'héberger s'il te plait ? J'aurais besoin d'un abri...Tu es Sortcelière ? Moi je suis Limia ! Et d'ailleurs je m'appelle Limia Shadow. Sinon tu n'aurais pas vu un Vampyr brun foncés aux yeux gris clais du nom de Nirvana ?

Son sourire d'ange s'étira, peut être qu'il avait posé trop de questions, mais elle pouvait répondre a l'allure qu'elle voulait, il espérait qu'elle avait vu son ami, cela lui ferait tellement plaisir, il serait sur la piste de Nirvana et il apprendrait que le Vampyr était toujours vivant et ce serait a énorme soulagement. Le reptile restait dans son apparence de petit garçon, il osait pas prendre sa vrai forme, sinon la jeune fille partirait en courant et en criant, ce qui redonna un moment de tristesse au petit, il baissa la tête de nouveau mais la releva aussitôt et tendit lentement et doucement sa main a l'adolescente avec toujours son sourire radieux, prouvant sa gentillesse. C'était très rare que le petit tende la main a qui de que ce soit, vu sa sociabilité, mais quand il la tendait la personne devait s'estimé heureux et la serrée, ça montrait que l'enfant ne lui voulait aucun mal et qu'il voulait juste être ami, bien sur il n'avait fait ça qu'une seul fois dans sa vie et encore il était petit, mais il ne savait pas qu'il le ferait de nouveau, et espérait qu'elle serre sa main. Cette fois ses membres n'étais pas balafrés grâce a son changement d'apparence, et tant qu'il serait ici il garderait celle-ci, mieux ça valait. Mais il avait faim, il devait être midi, et son ventre réclamait a manger, il voulait tellement de la nourriture, mais pour l'instant il se contentait de faire connaissance et priait pour rester que la fille veule bien l'héberger, toujours sa main tendue, l'image de Nirvana restait figé dans son cerveau, il voulait tellement revoir ce Vampyr.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tentation-noir.1fr1.net
Indomptable
Messages : 103
Date d'inscription : 08/03/2013
avatar
Indomptable
Nina Hildre
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Mar 26 Mar - 20:10



Tout le monde n'est pas mechant



L e petit gars me regarder comme si il m'admirait , moi je rester sur mais garde ont c'est jamais . Plus d'une fois ma mère avait était trahi par des humains ou d'autre créature c'est peut être pour sa que je ne voulait pas vivre avec des humains ou d'autre personne peur que ont me prenne en esclave . Je n’était pas de nature méchante mais je me méfier beaucoup comme ma mère j'avais beaucoup pitié et j'utiliser mais pouvoir pour aider et vraiment pas souvent pour méchanceté c'est pour sa que je me sentait soumise en même tant . Mon père était plutôt d'un caractère méchant lui des qui voyait quelqu’un il le tuer d'une maniéré effroyable .J'avais donc le sang de mais parent donc un peut méchante et un peut gentil sa dépendait de mon humeur aussi . Le Temp avait l'air a beaucoup se dégager malgré que ont était en hiver il faisait bons les oiseaux c’était arrêter de chanter peut être pour manger , le vent balancer les liane de la foret sombre . Le gars était toujours entrain de m'observer était en même tant dans les rêve il avait l'air a chercher quelqu’un , mais ici dans la foret des liane se qui arriver a se promener avait de la chance y 'avait de gros monstre comme la bête un oeil ! Non je déconne mais certain animaux était dangereux et vous tuer tellement lentement que vous soufrer donc tout le monde éviter cette foret . Et comme par miracle un petit gars un peut plus jeune que moi c’était faufiler dans le danger et ben si il veut mais pas question que je le laisse partir !

Je vue bientôt que il avait l'air pas du tout dangereux mais fallait quand même se méfier . Le soleil se cacher de plus en plus devant des nuage noire blanc ont remarquer biens le Temp qui passer de se Temp la la pluie allait bientôt tomber c’était sur le Temp était orageux comme en été alors que ont et simplement en hiver . Un courant d'aire ferma la porte brutalement se qui me fit peur et sortir de mais grande pensée je revue le gars debout a coter de la peur sur se coup la il avait peur peut être croyait t'il que c’était un sors et qu'il était coincer ? Mais non c’était que un courant d'aire je le rassura d'un regard doux peut être l'un des premier . Je me mit a bouger un peut dans la maison le laissant la seul je prépara quelque chose de comestible a manger de la viande ? Oui un bons chevreuil le prie hier soir alors que je me promener . Le petit gars me dit d'une voix douce :

-Bonjour ! Je me suis perdu, peux-tu m'héberger s'il te plait ? J'aurais besoin d'un abri...Tu es Sortcelière ? Moi je suis Limia ! Et d'ailleurs je m'appelle Limia Shadow. Sinon tu n'aurais pas vu un Vampyr brun foncés aux yeux gris clais du nom de Nirvana ?

Je le fixa lonten mais jetait pas décider a parler Non je voulait pas faire voir ma voie et puis même j'avais plus trop parler a quelqu'un depuis 5 ans a pars chanter lors des promenade solitaire faite au cours de c'est anner derniere . Je lui répondit par des gestes et des regards doux mais encore un peut sauvage . Je lui fit signe de s’asseoir a la table devant lui se qui voulait dire je t’héberge et puis je lui fit voir que j'étais sortceliere en lui mettant une assiette sous le nez et puis je le regarda noire comme si je le menacer de lui jeter un sors c’était juste une façons quand je faisait un sors de regarder noire . Et je fit un non de la tète pour dire que j'avais vue personne et puis j'écrie sur sa mains par des pouvoir que " je ne pas vue de personne depuis 5 ans donc j'ai pas vue ton vampyr " je pense qu'il devait être choquer sa allait s'effacer des qu'il allait lire c’était comme une brûlure magique sauf qui y avait aucune douleurs sauf si je m'énerver . Et le dîner fut prés je lui donna un gros morceaux de viande et je massiez en face de lui doucement et silencieusement et puis je mangea aussi et je dit rien . Des goûtes commencer a tomber sa allait encore saurait plus être pire vue les nuage mais peut être allait se s'empirer .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : In your as :D *okjesors*
avatar
Administrateurs
Limia Shadow
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Dim 31 Mar - 17:35

Limia regardait toujours la fille, la Sortcelière, elle évita sa main tendue, se qui provoqua un haussement de sourcil de la part du garçon, peut être qu'après avoir été loin des autres créatures elle ne les comprenait plus, ou tout simplement elle ne voulait pas être ami avec lui, ce qui le rendit triste un court moment, car quand le reptile essayait de plaire a quelqu'un c'était vraiment qu'il voulait être son ami, c'était vraiment très rare, et donc il détestait être rejeter quand il prouvait a quelqu'un qu'il l'aimait bien, et si la personne l'évitait il se vengeait toujours, car il adorait être aimer de ceux qu'il aimait, comme Nirvana. Le serpent se mit a rêver de son ami, laissant son imagination le porter, le déposer loin de ce monde triste et chaotique, il sentit l'étreinte et la chaleur du corps du Vampyr, qu'il ferait tout pour retrouver, comme avant. Il se sentit bien tout a coup et se laissa donc aller pour se sentir encore mieux, il aimait tant se sentir bien, mais ça arrivait si peu, et il avait tellement envie de retrouver son ami, peut être qu'il pourrait demander de l'aide a la Sortcelière, mais qui dit qu'elle voudrait l'aider ? Cela lui fendait le cœur, mais elle lui fit signe d'aller se mettre a table et le petit garçon de dix ans comprit que cela voulait dire qu'elle acceptait de la loger, il sourit heureux, puis elle lui servit a manger, un gros morceaux de viande bien cuit, pour lui montre sa nature elle fit voler l'assiette devant lui et la reposa, il hocha la tête émerveillé par ses pouvoirs, puis une écriture bizarre apparut sur sa main, elle lui disait qu'elle n'avait pas vu d'êtres vivants depuis déjà cinq ans, et il comprit que Nirvana n'était pas venue, triste il la remercia, puis songea a un truc “Une écriture c'était mit sur sa main...cool ! Elle est super douée !” Et ça il le pensait vraiment, il avait toujours rêver d'avoir des pouvoirs, malheureusement il n'en aurait jamais, juste son Vampyr lui avait apprit quelques dons a maitriser, il savait donc maintenant faire barrage a ses émotions, a mesmérisé et a courir très vite, même une jour que Nirvana avait voulut le rendre immortel, mais jamais il n'avait pu le mordre avant de disparaître. Shadow remercia la fille d'un hochement de tête et ce mit a manger la viande, elle était délicieuse, enfin un bon repas, cela faisait plusieurs jours qu'il n'avait rien manger et la faim commençait a lui taillader l'estomac, il coupa doucement sa viande et mit la première bouchée dans sa bouche, sa langue lui transmit directement le goût succulent il fit signe a la créature aux pouvoir magique que c'était délicieux et finit de manger son morceaux. Limia Shadow avait manger proprement cette fois, pour ne pas paraître grossier devant la fille, c'était mal élever de manger la tête dans la gamelle, il se rappela aussi que Nirvana cuisinait très bien et que tous les jours les deux amis se régalaient sur la table en bois dans leur cabane, devant les assiette en verre, mangeant encore et encore, puis après il prenait une boisson, toujours du Ice-tea pour le petit garçon et du sang frais pour le Vampyr, puis ils “jouaient” avec les humains qu'avaient attrapé la créature de la nuit et enfin le reptile allait se coucher dans les bras de son meilleur ami et passait la nuit blottit contre lui, dès que Nirvana quittait la chambre, le serpent se réveillait aussitôt et le Vampyr revenait le prendre avec lui et quand la créature devait partir quelque part ou c'était dangeureux, Limia se cramponnait a lui et refusait de le laisser partir, toujours Nirvana devait le rassuré, et toujours il revenait, mais là il n'était pas revenue et le Mi-humain était si triste, si triste d'avoir perdu tout ces souvenirs avec la personne qu'il aimait le plus au monde, perdu a jamais...jamais...dans l'oubli, et tout a coup BOUM !

Shadow sursauta, le bruit l'avait tiré de ses pensées, tiré de ses beaux souvenirs, qui n'étais a présent plus que de lointaines pensées, perdue dans l'oublie, peut être que ses moments n'existeraient plus jamais, mais la petite créature ne pensait pas a ça, lui il n'était pas décourager et il chercherait encore et encore, mais ce boum...ce boum si intriguant, il semblait l'avoir déjà entendue quelque part, alors il essaya désespérément de ce souvenir de ce bruit, c'était dans le passer, et c'était enfouit, il fallait fouillée dans sa mémoire, les archives commençait a s'effacer, il pensa de toutes ses forces, puis intrigué il se leva en s'excusant d'un hochement de tête et s'approcha a pas feutrés de la fenêtre. Les yeux rivés vers l'extérieur il regardait le paysage, les arbres et les lianes, mais il y avait quelque chose dans ces lianes, deux ombres, elles semblaient armées et cela déplut beaucoup au garçon de dix ans, des chasseurs de créature, encore eux, ils voulaient vraiment tué toutes les espèces. La Sortcelière savait-elle cela ? Avait-elle déjà croisé ces chasseurs ? Surement pas, cela faisait cinq ans qu'elle était là a ne voir personne, elle n'avait pas de chance, puis rien pour lui tenir compagnie. Le serpent s'avança vers elle, comme elle ne lui répondrait pas si il lui parlait a l'oral, il fit des gestes, il savait parler le langages des signes et la prévint de la venue des chasseurs, il lui expliqua ce que les chasseurs faisait, qu'il avait de gros appareille pour tué les espèces magiques non humaine, des Vampyrs jusqu'aux Sortceliers, passant par les Maïs, les Limias et les Loups-Garous, il lui raconta aussi qu'il avait des choses pour nous identifier, et qu'il nous tuait ou nous kidnappait pour nous mettre dans des laboratoire quand ils nous attrapaient, qu'ils étaient méchants et qu'ils détestaient tous sauf eux-même. Il fallait donc partir et là Limia Shadow se laissa tomber sur une chaise, il avait tout dit et il voulait partir, il ne les aimait pas les chasseurs, il les avait trompés des milliers de fois, mais là ça ne marcherait pas, car il avait déjà était vu, et surement qu'il avait vu l'assiette volée quand la fille avait utilisé ses pouvoirs. Le reptile ne savait pas comment elle allait réagir mais au moins il l'avait prévenue du danger, d'un danger mortel s'ils se faisait attrapé, mais tous les deux malins ils pourraient s'en sortir si ils s'aidaient un peu, pour l'instant ils n'étaient pas ennemi, heureusement, si il l'était jamais elle ne lui aurait donner a manger. Limia tourna la tête vers la fenêtre inspirant une grande bouffée d'air, il avait déjà tuer des chasseurs pour venger Nirvana, même si celui-ci n'était pas mort, il voulait partir, il se sentait mal en présence de ses ombres qui pouvait les piégés a tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tentation-noir.1fr1.net
Indomptable
Messages : 103
Date d'inscription : 08/03/2013
avatar
Indomptable
Nina Hildre
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Jeu 11 Avr - 16:31



☻ Des chasseur ☻
'







Je regarda toujours  le jeune gars biens plus jeune que moi  , il avait l'air quand même biens méchant vue c'est yeux t'elle un serpent ou un rapace au fond de moi je pense qu'il adore la torture et tous qui et décapitation comme beaucoup de gars . Je me perdit dans mais pensée au moment ou un " BOUM " se fit entendre , je me leva brusquement et regarda par la fenêtre il y avait rien je resta calme et puis je remarqua deux grande ombre qui c’était ?Je devina que le gars voulait me dire quelque chose je me retourna et il me parla d'un langage de signe que je comprenez il m'expliqua que c’était des méchant chasseur qui voulait qu'une chose se débarrassait de nous .Je savait le langage des signa car j'avais une sœur qui était sourde de naissance et avait fallut que je le sache , mais cette soeur avait était obliger de partir pour sauver la famille dans une autre famille ou elle était mal traiter et torturer comme une esclave je voulait lui prendre sa place dans se Temp mais c’était la plus jeune de la famille qui devait souffrir diser ton cher les sortcelieres .Apres que le gars mais expliquer qui c’était et qui nous voulait du mal je parti dans la toute petite salle a coter puis prie un gant en cuivre que je mit a ma mains droite puis j’ouvris une cage ou était un beau faucons crecerelle au plumage soyeux un tout jeune de même pas 1 ans que je venait d'avoir .Je laissa échapper ma buse a queue rousse et mon faucons pèlerins il pouvait revenir a tout moment si je les appeler il allait me suivre il avait était dresser pour . Je revenue dans la salle a coter ou était encore installait le gars avec mon beau faucons sur le bras droit il cria a la vue du jeune gars je le rassura tout de suite et je dit au gars de me suivre .




Je me dirigea a l'exterieure de la maison avec le gars , je vulait utiliser mais pouvoir mais je repensa tout de suite que les chasseurs avait des appareille telle pour détecter tout trace de pouvoirs alors il serait plus facile nous trouver.Le Temp était froid et il y avait beaucoup de vent , mon faucon se tenait droit sur mon bras.Je passa doucement dehors t'elle un fantôme avec une belle robe en blanche je préviens d'un coup doeil le gars qui pouvait sortir sans avoir peur .L'un des chasseurs m’approcha se qui fit ouvrir les aile de mon faucon , je leva la tète et aperçu ma buse et mon autre faucon pèlerin . Le chasseur se mit prés a nous attaquer sa me vexa et ma robe changea littéralement de couleur elle devenue noire intense comme du charbon et mon faucons crier de rage. D’apres se que je remarqua le chasseur n'avait pas peur de nous même q'un des chasseur attrapas le gars tout de suite mais beau rapace se jeta sur se chasseur , les faucons en premier par leur vitesse quand il sont en pointe il peuvent beaucoup blesse et ma buse qui tourne dans les nuage avant de s'attaquer avec c'est serre au chasseur .Les chasseurs battis en retraite en sang et avec un oeil crever , j'aida le jeune gars a se lever et ma robe redevenu blanche . Mon faucons était revenue sur mon bras tout sage je lui fit une caresse et lui donna une souris a manger . Maintenant ont était en danger certe il vond prévenir leur ami qui vond nous mener la vie dure et mon principal sujet était de sauver la seul personne ici présente ! Je proposa de quelque signe de ma mains libre que ont dormira ici et que demain ont partira de bonne heure . Le Temp commencer a se couvrir signe que la nuit n'aller pas tarder a venir le vent c’était calmer mais les voler grincer toujours un peut . Je massi a la table en bois et j'attendit qu'il soi l'heure de manger .


Dernière édition par Nina Hildre le Ven 19 Juil - 18:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : In your as :D *okjesors*
avatar
Administrateurs
Limia Shadow
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Ven 12 Avr - 18:53

Limia vit la sortcelière prendre un faucon, ce qui lui donna envi de serrer l'animal dans ses bras pour lui prendre son énergie vital mais il ne fit rien a part sourire et accompagné la fille dehors, il avait envie d'énergie, d'énergie vital, il volait en volé a une personne, mais pour l'instant il préférait montré qu'il était calme et sympathique, il n'aimait pas trop les Sortceliers, êtres puissants, énervants qui était souvent pour le bien, qui ne voulait pas qu'on touche aux humains et ça Shadow n'aimait pas ça, car il avait besoin de l'énergie des humains ou animaux pour vivre, c'était s nourriture préféré, malheureusement il fallait faire preuve de prudence car un reptile n'est pas immortel, pas comme les Vampyrs et avant Nirvana était là pour le protégé et l'aider, cet ange l'aidait tout le temps, en fait c'était le plus important pour lui dans sa vie, mais maintenant il n'était plus là pour l'aider comme avant, il avait disparut, il allait donc demandé a Nina si elle pouvait l'aider a le retrouvé, mais pour l'instant les chasseurs devait être anéantis et semé, heureusement il n'y en avait pas beaucoup, peu de chasseur, mais les anciens influençait leur fils et d'autre plus jeune qui devenait chasseur a leur tour bientôt il y aurait a nouveau plein de chasseur contre eux, les créatures non-humaine, et ils mouraient tous, comme avant chassé, et ils devraient s'adapter, et resté avec les humains, faire comme eux, c'est ce que le Vampyr d'autrefois lui avait raconter, il lui racontait souvent cette histoire car le serpent l'aimait beaucoup, le soir dans le lit muni de son doudou, un petit lapin gris avec de grandes oreilles toutes douces, qu'il gardait avec lui, il dormait sur le torse de Nirvana avec sa peluche dans les mains. Devant se souvenir doux il se mit a rêvasser mais reprit ses esprits quand la fille a la robe blanche lui demanda de la suivre, il sortit dehors avec elle, les chasseurs s'approchaient dangereusement le sourire aux lèvres, content de leur découverte, surement ils voulaient kidnapper les deux êtres magiques pour les mettre dans des laboratoire les étudier, et cela fit cracher l'enfant qui regarda froidement les chasseurs, l'un d'eux se jeta sur lui le faisant basculé en arrière, Limia Shadow allait s'occupé de son cas mais un faucon se jeta sur son agresseur et se mit a le déchiqueté, énervé de s'être fait devancer, le reptile se mit a marmonner des injures, puis tout les chasseurs se mirent a fuirent a courant, un ou deux yeux creuvé, allant chercher des renforts. La Sortcelière aida le petit a se relever mais celui-ci bougonna et s'assit par terre, celle-ci lui dit qu'il allait dormir ici et que demain ils partiraient, encore une course poursuite.

Le soir, Limia regarda autour de lui, il avait faim, il avait besoin d'énergie, pour se transformer il lui en fallait beaucoup, et régulièrement, mais pour l'instant personne en vue et il n'allait pas attaqué la Sortcelière ça non, en fait il l'aimait bien cette fille, bien qu'elle ne voulait pas lui parlé. Un mouvement finit par se faire dans les bois et avec un sourire il se transforma en serpent et rampa vers le mouvement, sa vue avait a présent changé, il voyait tout selon la chaleur, et là il découvrit que c'était un cerf, un bon gros cerf chargé d'énergie, en pleine forme, il fut heureux et une fois devant l'énorme animal il se changea en petit garçon et avant que celui-ci ne puisse faire le moindre mouvement il sauta dessus et serra la grande bête de toute ses forces et celui-ci finit par s'écroulé au sol, il gémit et une fois que son énergie fut transféré dans le corps de l'enfant celui-ci se releva et traina la dépouille qui commençait a refroidir vers la sortcelière, pour lui s'était un cadeau, c'était une preuve de gentillesse d'offrir un cerf, car pour Limia c'était un animal majestueux dont les cornes pouvait servir a beaucoup de chose, il se planta devant la fille avec le cerf derrière lui et la regarda en souriant, bien sur il ne voulait effrayer personne, mais soudain un cri glacial se fit entendre, un cri qui fit sursauter Shadow :
-Qu'est ce que c'était ?


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Limia, mais pas trop!







Spoiler:
 

Je t'adore ma Nina! Tu es cette étoile, celle que je recherche et qui reste au plus profond de mon coeur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tentation-noir.1fr1.net
Indomptable
Messages : 103
Date d'inscription : 08/03/2013
avatar
Indomptable
Nina Hildre
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Dim 21 Avr - 19:37



☻ Un crie  ☻
'







Je resta assise a la table un petit instant avant que le gars qui était en face de moi face un pas pour allait dehors . Alors je me leva et allât voire se qu'il faisait a la fenêtre mais je vie rien , a pars un petit serpent rampant le long des feuille morte . Je décida d'aller m'occuper de mais rapaces qui devait avoir faim , je les lâchas et il parti très haut dans le ciel avant que il replonge un peut plus loin peut être surement sur une proie . Cette mon père étant petite avant sa mort qui m'avait appris a prendre des rapaces grâce a des pouvoir que seul les sorciers savait et une fois prie les dresses de t'elle qui chasse ou qui sache se défendre et nous défendre le dressage et plutôt long et dure , il faut beaucoup de patience pour que le rapace nous écoute a la perfections même si avec des pouvoirs ont pouvait  les dresser en une journée c’était beaucoup mieux de les dresser en plusieurs jour c'est amusant de voir un rapace progresser au fils des jour . j'avais des anner experience  dans les rapaces grâce a mon père qui m'avait tout expliquer ainsi que quelque chasse que je faisait jamais je pouvait hypnotiser un animal du simple regard mais je le faisait pas souvent car je n'aimais pas forcement utiliser les pouvoir magique que j'avais eu des ma naissance , c'est pouvoir était souvent utiliser dans le mal et moin dans la gentillesse et le mal faisait venir les problèmes alors je préféré ne rien faire pour éviter le plus de problème possible .Je revenue dans la cuisine avec des pas doux et calme , au loin j'entendait encore les rapace crier pour s'entre appeler et s'amuser ensemble . En rentrants dans la cuisine j’aperçus le gars avec un cerf au pied il s’approcha de moi et me le donna peut être en signe de cadeaux ? Même j'en était persuader alors je fit un bref sourire en le regardant d'un air timide , mon regard laisser dire un merci de se cadeaux en même tant . Je m’avança et le fuit cuire dans le chaudrons , le soleil se cacher déjà que ont en avait eu peut et bento la foret sera dans le noire des ténèbres et se sera se moment ou elle sera très dangereuse a ceux qui la prendrons en chemins .




Quand je m'assis à table un crie retentis je relevai la tete vers la fenêtre et ne vis rien que de la noire . Pendant lonten j'étais resté seul sans parler à personne à combattre presque toutes les nuits les bruits effrayant de cette nature hostile et les crie des gens mourans piéger dans les ténèbres de la forêt . Ceux cri pourrait bien en faire partie un crie comme un crie de jeune gars , j'avais parié à ne pas avoir peur et ni paniquer pour un rien alors je tournai ma tete vers le gars et d'un regard doux lui dit qu'il n'avait pas à s'inquiéter que dans cette forêt ce fût toujours pareil . Mais je voulais savoir d'où venait se bruit étrange pourtant je n'avais pas un caractère à être curieuse ainsi . Ça me rappela que mais rapace était sorti alors qui faisait nuit , alors je retournai dans la volière et je vis que mais deux faucons au pied de la volière alors je les fis entre et tampis pour les autres . J'installai les faucons sur leur perchoire avant de leur donner des poussins qui mangea comme des cannibales . Après se crie qui me sousia peut je fis perturber mais penser était à autre chose je crois même qui s'interpartis à ceux crie horrible pourtant d'habitude je ne suis pas comme sa je m'enfiche des crié . l'heure tournée vite dans ma tete encore plus vite je commenca à me perdre dans ma maison et ai paniqué comme si j'étais possédé par ce crie je ne me sentais pas biens . Alors d'un geste brutal je demandai s'il voulait se coucher si oui je lui fis voir un lit et j'allai me coucher . Mais j'arrivai pas à trouver le sommeil rien ne me vit que de vielle pensée moche de mon passer . Je me demandai quoi faire pour arriver à dormir et a oublié se crie terrible que j'avais entendu mais rien à faire alors je me calmai un peu et me détendis en disant des paroles toutes base pas compréhensible à l'oreille . Puis je fermai les yeux et arriva enfin à m'endormir dans le lointain de la vie..  


Dernière édition par Nina Hildre le Mar 18 Juin - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : In your as :D *okjesors*
avatar
Administrateurs
Limia Shadow
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Dim 28 Avr - 16:51

Limia regardait la fille, il avait posté son cerf devant elle, son cadeau de la soirée, une bonne intention pour un déliquant comme lui, car ce n'était souvent qu'il offrait des choses a quelqu'un, Nirvana était la seul a en avoir tout les jours, et lui au moins il les gardait toujours avec lui. La fille prit le gibier et se mit a le faire cuire, miam du cerf, mais il voulait tout de même de l'énergie, car il se sentait pas bien sans énergie, l'énergie c'était la meilleure chose au monde, son meilleur ami avant lui laissait prendre un peu de son énergie quand les humains manquaient, comme ça il pouvait toujours se transformé a sa guise, et il remerciait de tout son coeur celui qu'il considérait comme son grand frère de s'occupé si bien de lui. La fille lui fit un sourire timide, elle semblait avoir accepté son cadeau, heureusement, surtout que demain il devrait partir, les chasseurs ne reviendraient pas ce soir, du moins il l'espérait, ce serait gênant si ils revenaient, mais avec les chasseurs on ne pouvait pas savoir ce qu'ils allaient prévoir pour pouvoir les exterminés avec leur fusils spéciale, et maintenant qu'ils connaissaient les rapaces de la Sortcelière, ils trouveraient une arme pour les anéantir et pouvoir accédé plus facilement aux deux créatures. Shadow pensait qu'ils pourraient troué sans problème les chasseurs, mais avec le manque d'énergie cela deviendrait plus difficile, il fallait qu'ils réussisent, la fille et lui a trouvé un endroit calme, car les chasseurs de créature n'allaient pas partout, mais personnellement il ne savait vraiment pas ou ils pouvaient bien allé demain, tant pis ils trouveraient bien. Le reptile avait toujours détester les hommes, car par leur fautes il avait perdut son meilleur ami, et il s'était beaucoup venger par la suite, mais cela ne lui suffisait pas, car il avait besoin de celui qu'il aimait, mais là il ne pouvait pas trop l'avoir, dommage. Il s'installa a table, et se servit puis se mit a mangé, le cerf était délicieux, la viande était bien cuite, c'était excellent, il était content d'être là, la fille était gentille et savait super bien faire la cuisine. Il finit rapidement son assiette, mais il ne put s'empêcher de pensé a Nirvana qui cuisinait comme un dieu lui aussi, c'était toujours délicieux avec lui, ses plats étaient parfaits et variés, et il y avait toujours plein de chose a mangé, en plus il pouvait parlé avec lui, et c'était agréable l'ambiance a table, car disons qu'ici c'était tendu, stressant, il ne parlait pas, et se contentait de mangé. D'un seul coup en cri étrange retentit, persant les oreilles des deux créatures présentes dans la salle, c'était bizarre comme cri, et pas normal, il n'avait jamais entendu ça, si! Si il était sur de l'avoir déjà entendu, mais ou? Ou il avait entendu un cri pareil? Si horrible, si étrange, il ne s'en rappelait plus, mais il fallait pourtant qu'il cherche. La Sortcelière semblait traumatisé par ce son bizarre qu'ils venaient d'entendre, mais pourquoi? Certes il était a glacé le sang, mais ils ne craignaient rien, ils n'avaient pas a avoir peur de cela, ils étaient protégé dans cette maison, et ce n'était pas comme s'il n'avait pas de force, ils en avaient, mais alors pourquoi avait-elle peur? Elle se leva et lui montra un lit, sous une fenêtre, puis elle disparut, elle était surement allé se coucher, bon tant pis. Il finit le repas seul, mais il avait tellement faim qu'il finit tout le cerf, normal, un Limia qui manque gravement d'énergie mange généralement énormément, et personnellement il aurait bien voulut encore un peu plus mangé, mais il n'y avait plus rien, alors il décida d'aller faire une partie de chasse rapide pour pouvoir mangé encore un peu.

Le garçon sortit dehors tout doucement, il faisait frais, très frais et il pouvait se fondre dans l'environnement. Le serpent se transforma alors en reptile et se glissa doucement sur l'herbe mouillée et fraiche, il se glissa lentement dans les buissons, cherchant une proie qu'il pourrait mangé. Après plusieurs minutes de recherches intensives il finit par tombé sur le gros lot, un humain, un enfant comme lui, perdu dans la forêt, il pleurait, alors mieux vallait en finir avec ses souffrances. Il prit son apparence normale et se dirigea vers le garçon de son âge qui pleurait, celui-ci leva la tête, mais d'un seul coup Limia se jeta sur celui-ci et l'enlaça, l'empêchant de bougé, puis le vidant de son énergie. Cela faisait tellement du bien de se rechargé, il en avait besoin, maintenant il fallait qu'il rentre a la cabane, il enterra la corps dans la terre, elle était dure, et cela faillit lui cassé les ongles, heureusement il finit par réussir a creusé un bon gros trou, il y jeta le corps et reboucha rapidement celui-ci, aplatit bien, camoufla avec des feuilles et retourna dans l'abris. Arrivé il s'allongea sur le lit, il était drôlement fatigué, il avait besoin de dormir, mais ce cri, ce cri l'intriguait toujours, il cherchait en vain ou il l'avait entendu. Celui-ci se re fit entendre, et Limia Shadiw s'enfonça sous a couverture, il n'arrivait pas a trouvé le sommeil, et se retournait encore et encore. Soudain il ouvrit de grand yeux rond, il avait déjà entendu se cri strident, c'était le cri d'un des robos des chasseurs, des chiens robotisés, performants, et modifié, ils étaient en danger. Limia se précipita en courant dans la chambre de la Sortcelière, la secouant et lui expliquant le danger, ses chiens étaient de vrai ordures, difficile a semé, cela allait-il se terminé par une course poursuite? Personne ne savait, mais pour l'instant il fallait fuir, les chasseurs savaient ou ils étaient, ils ne devaient pas tardé. Mais qu'elle idiot il était, il aurait du il pensé avant, s'il y avait pensé, jamais il aurait fait une pareille erreur, il aurait du savoir plus tard quel était ce bruit, malheureusement c'était raté, trop tard.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Limia, mais pas trop!







Spoiler:
 

Je t'adore ma Nina! Tu es cette étoile, celle que je recherche et qui reste au plus profond de mon coeur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tentation-noir.1fr1.net
Indomptable
Messages : 103
Date d'inscription : 08/03/2013
avatar
Indomptable
Nina Hildre
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Mar 18 Juin - 19:01



☻ Une montagne ☻
'







Je m’endormir tout de suite dans un cauchemar je me réveilla . Il y avait des chiens robos avec des dent tranchante comme des couteaux et pointu comme une aiguille autour de eux se trouver des flammes du feu en cercle , le feu nous entourée car je n’était pas seul mes avec un autre garçon châtain avec un visage rond et assez effrayer comme si il avait peur , que se passait il ici ? Allait je mourir ? Le feu s'approcher de moi méchamment ainsi que du petit gars si cela continuer le feu nous brûlera sans que ont puisse rien faire . Il y avait des bruits de fond comme des chuchotement et des rires diabolique puis le silence se fit un silence long et interminable.Je sus un peut après que jetait dans une grande salle ou nous deux était les festin d'un soir , comme en enfer . Je fus bientôt réveiller par le même petit gars que dans mon cauchemar bizarrement il avait le même visage effrayer que dans cette enfer peut être enfin fini .Le limia voulait me dire qu'il fallait partir au plus vite car les chasseur était a nos trousse est qui serait la dans un moment ou un nôtre .Je me leva doucement avant de regarder a l'heure , Il etait 0H00 et quelque minute. J’aurai biens voulut dormir mes maintenant il fallait déménager avant que les chasseur arrive .

 




Je rangea tout dans la maison , je passe le ballet et ferma les volée que je ne fermer jamais la nuit . Je reunissa mes rapace et tous qui leur serve et je dit au gars doucement et calmement qu'il me suive je savais ou allait pour pas lonten. Je parti en direction de la montagne , la bas en haut se trouver un petit chalet en ruine est correctement camoufler d’épine et d’ortie . Par conte il fallait traversés plusieurs obstacle est piege que l'on voyait pas . Arriver au bout de la foret je me retourna pour voir si le gars me suivait toujours . Le temps était froid pour un printemps le soleil lui ne manquer pas a l’appellent il n’y-avait aucun vent pour listant , l'aprem risque d’être chaud . Arriver dans un tunnel noire comme l'enfer que je connaissait biens , le tunnel ou l'hiver on passait du chaud froid un tunnel humide est horrible a passe . J attendit que celui qui m'accompagne me rejoua ni et je rentra dans se tunnel en donnant un coup d’œil au gars pour lui dire de pas s'inquietter . A le fin de se tunnel je pus revoir se beau soleil , le tunnel était enfoncé dans la roche du commencement de cette montagne hostile . Arriver derrière je regarda le gars encore une fois et je lui dit gentiment est sérieusement :


  • Fait attention il y beaucoup de piege prend biens le même chemins que moi si tu ne c'est pes les détecte .



Je regarda une dernière fois avant de prendre le chemins pendant 1km il n'y avait aucun piège , Heureusement.Je me ra pella que je le connaissait a peine de une journée est je commencer a biens l'aimai se gars il était sympa et me voulait aucun mal . Le Malheurs était que jetait devenue une petite sauvage qui connaissait biens les territoire a force d'avoir était seul a me débrouiller comme une grande si sais se que la vie m'avait réserver je ne serait pas née . Est en même tant je suis contente d’être née pour me débrouiller seul je suis juste un peut seul et parfois je m'ennuie beaucoup trop je voudrait avoir une compagnie mais ceux qui vienne se fond piger et mort . C'est souvent que je trouver des cadavre de gens mort dans la foret au liane il y a trop de danger et je croi être la seul a y habiter et donc a la connaître par cœur cette foret .  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : In your as :D *okjesors*
avatar
Administrateurs
Limia Shadow
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Ven 21 Juin - 18:14

Limia cligna des yeux plusieurs fois, la fille finit par se mettre debout, enfin, disons qu'il était presser de partir, il avait envie de s'échapper rapidement, il savait qu'ici ils ne seraient pas en sécurité, de toute façon mieux valait foncé et une fois dans la forêt réfléchir a un lieu plutôt que réfléchir ici trop longtemps et se faire attrapé par les chasseurs, disons que l'enfant voulait encore vivre, ce serait pas mal, car mourir si jeune, lui ça ne lui plairait pas. Le serpent recula un peu pour lui laissé le temps de se lever de s'étiré et tout ça, disons qu'il voulait mangé...quand il avait peur ou qu'il paniquait, c'était comme un tique, il était obligé de mangé quelque chose pour se calmé, il devait tenir ça de Nirvana qui faisait exactement pareil. L'aube aux milles couleurs allait bientôt se levé, chassant les terribles ténèbres de la nuit, chassant l'astre blanc fantomatique, laissant celui éclairait le terre monté dans la voute céleste qui s'illuminerait. Il fallait fuir, fuir loin, loin, laissant l'énergie se vidé pour partir, laissant l'espoir reprendre sa place dans le corps, ne pas faire demi-tour, ne pas tombé, sourire, sourire pour allé plus loin, gardé le courage, refoulé la peur nous tailladant les organes, ne pas faiblir. La Sortcelière se leva et lui fit signe de la suivre, dommage il aurait bien mangé quelque chose lui, il mourrait de faim, il en avait marre des chasseurs, c'était toujours leur faute a eux, pourtant pourquoi chasse-t-on les créatures ? Elles ont quand même une part d'humanité, elles devraient resté ici, resté dans ce monde, tout était la faute des hommes, ils polluent, ils détruisent, ils ne se rendent même pas compte de se qu'ils font, ils continuent encore et encore, se détruisant eux-même, laissant aucune chance aux autres. Les guerres, les batailles, les morts, la pollution, la destruction de la planète tout ça a cause des hommes ! Les créature sont rapproché de l'environnement et jamais elles feraient du mal a la planète alors que eux ils le font, ils détruisent tout. Les gens honnêtes sont toujours trompé, comment peut-on vivre dans un monde d'hypocrites et d'imbéciles, d'égoïstes et de racistes ? Le monde par en couille, tout devient n'importe quoi, on ne comprend même plus on est vraiment lâché, on se bat entre nous, on se tue, puis c'est les créatures sur qui on met la faute. La maltraitance, la discrimination, le suicide, tout ça se n'est pas les créatures qui le cause, c'est les hommes, tous ça a été inventé par l'homme, l'homme ne pense qu'a lui, oubliant même les autres races, détruisant tout, donnant la mort a des innocents, voulant s'attribué toutes les richesses a lui, puis les égocentriques, tous les trafique de drogue, tout ça ce n'est pas les créatures qui en sont responsable, pourquoi les éliminés ? Nous on ne fait qu'essayé de stabilisé le monde, on se sert des malhonnête pour mangé, on lui détruit, on essaye de rétablir l'équilibre de la nature, on essaye de continué a faire vivre la planète et pourtant on continue a nous chassé, a nous détruire, on ne pense même pas a nous, on nous fait souffrir, on nous mais dans des laboratoire pour faire plein d'expériences sur nous, pourquoi faire des expériances ? Pour s'attribué nos pouvoir ? Passé sa vie dans un laboratoire, est-ce une manière de traité quelqu'un ? Quelqu'un qui n'a rien demandé ? Non, notre génération se détruit, plus de gens ne pense qu'a baisé, il s'en foute de la nature, mais pourquoi brise t-il des cœur bordel !? Ils ne comprennent pas ? Pourquoi être aussi méchant a l'égard des créatures ? L'homme devrait être détruit, détruit et ne plus jamais réapparaitre, ils devraient tous mourir, tous, jusqu'au dernier et laissé les créatures tranquilles, laissé les créatures re faire le monde, un vrai monde capable de les préservé, d'évitez qu'elles meurent a cause de ses gros cons d'humains, qui séparent deux êtres qui s'aiment, les laissant seul, a pleuré, a mourir, laissant le chagrin les emportant, sans même se mettre a leur place, trahisons, plaintes, guerres, c'est tous ce que les hommes savent faire, ils n'essayent même pas d'arrangé le monde, ils s'entretuent même, ils ne pensent pas aux autres, ils se disent amoureux, mais il trompent toujours, ils partent, il brise le cœur aux autres, ils se font du mal, il mentent, encore et encore, mais pour eux c'est marrant, c'est drôle, si drôle de maltraité un animal ? Si drôle de lui faire mal pour rien ? L'espèce animal ne demande qu'a être aimé, pourquoi la détruire ? Pourquoi la battre ? Pourquoi la tuée ? Pourquoi la forcé a détruire leur semblable ? Juste pour avoir des richesses, que des richesses, l'homme est un idiot ! En plus il ne le remarque même pas, il y une différence entre être et ne pas être, il y une différence entre avoir et ne pas avoir, l'homme de nos jours veut seulement avoir et pas être, seulement avoir ! Car il est égoïste, il ne pense qu'a lui ! A quoi cela servirait-il de détruire tout le monde. En plus ils se reproduisent de plus en plus et détruisent de plus en plus le paysage, tous ! La planète meurt, on a offert une planète et on la détruit, on ne rend aucun service, on est des tyrans, on ne se met même pas a la places des animaux, pourquoi ? Parce que c'est des animaux ? Mais n'importe quoi ! On fait que de la discrimination, on pousse des gens au suicide, le suicide ne devrait pas existé, le suicide ne devrait qu'être un lointain cauchemars qu'on atteindrait jamais, tous ça n'est que désespoir, le monde n'est plus ce qu'il était, le monde a changé, tellement changé qu'il c'est transformé en chant de mine, maintenant une personne différente est exclue, pourquoi ? Pourquoi !? Qu'est ce que cela fait d'être différent ? Vous n'aimez pas les gens différent car vous êtes tous pareil, vous êtes trop banal ! Banal et ne plus en finir, vous ne pensez qu'a vous et cela alimente votre égoïsme, vous ne pouvez même pas remercier ceux qui vous aide, vous ne pouvez même pas comprendre, vous défendez de gros connards sans même savoir qu'il vous manipule, vous aidé même pas les autres, vous ignorez leur avertissement, vous vous croyez dans votre monde, vous vous croyez intouchable, vous êtes mortel comme tout le monde et vous êtes en train de mourir chaque jour, l'homme crée de plus en plus d'armes pour se détruire, pour détruire les autres, maintenant plus personne ne peut faire confiance a un autre, juste de l'infidélité, du mensonge règne dans ce monde. Blague stupides qui font mal au cœur, on aimerait tous connaître un amour sincère mais comment alors ceux qui existe de nos jours ? Quand c'est pas la fille qui trompe le garçon c'est l'inverse et on se demande pourquoi des gens deviennent lesbiennes, gays ou trans ? Tout ça a cause de vous ! Et non a cause de nous, nous on y est pour rien, alors pourquoi continué a nous poursuivre, a nous traqué, a nous faire mal, a nous faire tout perdre. Limia pensait, encore et encore, laissant ses sentiments explosé, de la colère, que de la colère, il détestait tout le monde ! Tout le monde, serrant les poings il suivit la fille, mais son rythme cardiaque avait accéléré et a présent il était tellement énervé qu'il ne put s'empêché d'envoyé un énorme coup de pied dans la table, celle-ci trembla et commença a basculé, mais le serpent se rendit compte qu'il n'était pas chez lui, alors il rattrapa de justesse la table, il avait faillit la laissé tombé s'éclater par terre, il fallait qu'il se calme, qu'il se calme, sinon il ferait un accident, et cela n'allait pas être drôle, il devait essayé de resté calme, sinon il s'en voudrait d'avoir tout cassé, et là se serait pas terrible, il fallait qu'il garde la tête haute, qu'il fasse attention. Mais la colère est un sentiment si puissant qu'il est impossible a l'arrêté, ou très rarement on arrive a stopper les crises de colère qui nous soulève, c'est difficile, très difficile surtout quand on pense encore et encore a cette chose qui nous énerve, on ne peut pas s'empêché de sentir la rage monté en nous c'est impossible a contrôlé c'est vraiment étrange, c'est vraiment horrible, c'est impossible, impossible, puis après on a cette terrible envie de se venger, alors on laisse notre cerveau faire, on ne réfléchit pas, on blesse, on blesse, puis après c'est toujours l'autre qui a tord on ne réfléchit même pas, on préserve sa putain de petite personne, et après avoir blessé, avoir fait mal a l'autre, après s'être venger, on s'excuse, on déverse nos larmes comme si on était un petit malheureux qui était obligé, qui était vexé sur le coup, on s'en veut, on s'en veut, on ne réfléchit même pas, on accueil n'importe comment, on répond n'importe comment, on manipule, on n'est même pas capable de sortir un désolé. Ça c'est la colère, comme la tristesse, la tristesse se sentiment si terrible, tristesse, sœur de détresse, tout deux puissant, nous emmenant dans un autre monde nous tirant la vie, faisant saigné le cœur, brûlant les sentiments, détruisant le mince lambeau de bonheur nous rattachant au monde des vivants, voulant mourir, laissant les ténèbres nous prendre, laissant notre âme erré, laissant nos forces nous quitter, valsant, rêvant de vivre dans un monde meilleur. Sachez que quoi que vous fassiez de mal, cela vous retombera dessus. L'enfant se frotta les yeux, souvent quand la colère survient elle est mêlé a la tristesse, ses deux sentiments sont liés. Des larmes commençait a coulé, il se rappela de tout ses moments tristes, de tout ce qui lui était arrivé, tout ça, tout ce malheur, il était si triste, si énervé, il ne savait plus quoi faire, pleuré n'est pas une honte, mais faire pleuré si...Limia aimait la torture, il aimait faire pleuré, juste parce qu'on lui gâché la vie, on veut fuir celui qu'on est, après on a une sorte de baume au cœur qui fait mal, qui fait très mal, qui nous entoure le cerveau et le cœur d'une brume noir qui fait mal, très mal, on veut fuir celui qu'on est...Les ténèbres nous prennent le cœur, les ténèbres nous emportent, les ténèbres sont souffrirent, alors on fait la même chose aux humains, car c'est leur faute, on veut les détruire, mais on détruit aussi sont corps qui bloque nos émotions, notre corps qui nous fait mal. On veut s'enfuir, laissé se qu'on est, on est méchant sauf avec celui qu'on aime, on arrive plus a ce faire des amis, on a plus confiance, on est triste, on souffre mais on le cache, on le cache avec un beau sourire, on fait semblant d'être sous la lumière du bonheur alors qu'on est dans les ténèbres du malheur qui nous ronge, encore et encore. Tout ça...encore...tout ça. On aimerait être comprit, mais tout le monde nous dit « je comprends » alors qu'ils ne comprennent même pas. Shadow regarda rapidement par la fenêtre avec un regard oblique qui ne voulait rien dire de bon, puis il courut rapidement attraper une chaise plutôt haute, il entrouvrit les rideaux, et dans l'ombre il confectionna son déguisement, plutôt simple. Il mit une veste sur le dossier de la chaise, prit un vase et le fit tenir en équilibre sur le dossier, de loin et avec l'obscurité cela ressemblait a un être vivant, ça tromperait un peu les chasseurs, le temps qu'ils puissent s'enfuir de la maison, heureusement que l'aube ne c'était pas levé, mais un silence étrange régnait, et ce n'était pas terrible, ça faisait un peu peur, le garçon de dix ans avait l'impression d'entendre un sorte de bourdonnement dans ses oreilles, et il aimait pas ça, alors il secoua la tête pour s'échapper de ses bourdonnements incessant qui le dérangeait, il avait l'impression que des insectes essayaient de s'infiltré dans ses oreilles, et c'était plutôt bizarre mais ça le dérangeait. Ayant une ouïe très développer grâce a son espèce, il réussit quand même a entendre les chasseurs au loin, ceux-ci devrait être en train d'attendre que les deux complices sortent, comme des chiens de gardent, attendant le bon moment pour les taillés en pièce. Limia Shadow voudrait bien en prendre un pour mangé, de la bonne énergie de chasseur ne lui ferait pas de mal, il pourrait facilement se transformé, il pourrait allé plus vite, il serait plus fort en endurance, plus robuste, plus vif pour esquivé, malheureusement il n'allait quand même pas sortir et foncé sur les chasseurs, il n'était tout de même pas suicidaire, il tenait toujours a sa vie, pour retrouvé Nirvana, il ne fallait pas qu'il meurt s'il voulait de nouveau se blottir de les bras de l'imposant Vampyr qu'il aimait. L'enfant posa une main sur son cœur, il c'était un peu calmé, mais la colère continuait brillé, là dans ses entrailles, ça faisait mal, il fallait absolument qu'il se calme et pourtant devant tant d'injustice il n'arrivait pas a tenir en place, soudain une pensée lui vint « Si Nirvana était là, il aurait donné une bonne leçon a ses chasseurs, il aurait eut plein de courage, et il les aurait tous défoncé ! » Cette pensée fit sourire le petit serpent, au fond de lui il savait que son Vampyr était le plus fort, et que personne ne le battrait jamais, jamais....Puis son regard redevint vide, et il se tourna pour suivre la Sortcelière qui commençait a sortir de sa petite maison, c'était quand même rare quelqu'un qui vivait dans cette forêt, la forêt aux lianes, beaucoup disait qu'elle était très dangereuse qu'il y avait plein d'espèces meurtrières dedans, qu'il fallait bien s'équiper avant de s'y aventuré, qu'il y avait toujours les ténèbres, que le soleil n'arrivait pas a passé entre les lianes, qu'il faisait toujours froid, qu'il y avait plein de pièges caché, que personne ne ressortait vivant de cette forêt, mais cela c'était juste une légende, la preuve lui il était toujours vivant, et la Sortcelière depuis qu'elle vivait ici n'était pas décédée, elle était toujours ici, alors pourquoi tant s'inquiété ? Mais le reptile savait déjà la réponse, et elle était simple : car c'était les humains, et les humains sont des peureux mais essayent de le caché.




Limia sautillait derrière la fille aux longs cheveux bruns, surement ils allaient...au fait ils allaient ou ? Il ne l'avait surement pas écouté ou pas vu ses gestes quand elle lui avait dit, en fait il était plutôt préoccupé, il cherchait des plans, des idées pour passé la vigilance des chasseurs, personne sauf les humains n'aimait les chasseurs, et encore...Ceux-ci vivaient de leur propres ressources, il s'alimentaient comme ils le pouvaient, et construisaient eux-même leur cabane ou ils vivaient au moins a huit dedans, en plus ils allaient souvent en ville faire des exposés sur leur métiers, parlé un peu aux élèves, présentant les créatures sous forme de monstre assoiffés de sang, qui veulent la destruction de leur espèce. Certes les créatures voulaient la destruction des humains, mais ce n'était quand même pas des créatures assoiffées de sang il fallait tout de même resté poli et ne pas exagéré, car a la fin c'était un peu pénible. Heureusement l'aube ne c'était pas encore levé, il faisait frais, et le sang soufflait agitant les feuilles des arbres, passant sur la peau balafrée du petit qui souriait sadiquement, son sadisme était revenue, et une seule pensé trônait maintenant dans sa tête, il voulait tué, tué encore et encore, faire un bon bain de sang, comme avant, malheureusement Nirvana n'était là, et là il devait fuir. La lune éclairait la forêt sombre, les lianes pendaient, empêchant la petite créature d'y voir clair, il poussa les grands végétaux qui lui tombait sur le visage rageusement. Ses grandes cernes noirs creusait ses yeux gris clairs, il était disons perturbé par ses cernes, il avait beau dormir jusqu'à l'infini elles seraient toujours là et personnellement ça ne lui faisait pas plaisir de les avoir sur le visage, c'était assez énervant, en plus quand il pensait qu'il avait été abandonné a cause de son physique, par son père humain, sa mère ne voulait pas, mais son père si, alors une fois recueillit par le Vampyr, Limia était allé se venger, et il avait bien réussit sa vengeance. Un brouillard effrayant zigzaguait entre les arbres immense se dressant dans le ciel étoilé sans aucun nuage, il espérait qu'il n'allait pas pleuvoir...Des ombres se découpait dans cette environnement lugubre, ombres pas très rassurante, représentant peut être la mort, mais il fallait qu'ils se dépêchent s'ils ne voulaient pas se faire surprendre par les couleurs de l'aube, s'ils ne voulaient pas que le soleil révèle leur position. La jeune fille brune semblait sur d'elle, elle devait savoir ou allé, par contre elle avait l'air un peu perdu dans ses pensées, le petit garçon en profita pour essayé de s'infiltré a l'intérieur, il se concentra et essaya de pénétré dans son esprit, cherchant a quoi elle pensait, mais il ne réussit a tiré rien du tout, elle devait savoir comment protégé son esprit, c'était la seul explication, dommage. Il fit comme si'l n'avait rien fait, puis se concentra de nouveau cherchant l'orra des chasseurs, il finit par la repéré, ils étaient plutôt loin, tant mieux, comme ça les deux compagnons pourrait continué a avancer, il fallait seulement qu'il fasse attention a ne pas faire trop de bruit. Mais d'un seul coup des ténèbres mal veillante saisir les sens du serpent, qui chercha une explication, rien, il ouvrit rapidement les yeux et cessa de faire fonctionné ses sens sur-développés. Devant lui un tunnel noir comme le charbon et humide comme l'air des marécage se dressait, semblant le menacer d'entré, ça ne voulait rien dire de bon, c'était inquiétant, il ne voulait pas rentré là-dedans, ça l'inquiétait trop, pas là-dedans, il ne voulait pas, surtout pas. Il avait trop peur, pas du tunnel, il avait peur de resté coincé là-dedans, en plus l'orra malveillante que celui-ci dégageait ne voulait rien dire de bon, il y avait quelque chose a l'intérieur. Mais quand la Sortcelière s'y engouffra, le garçon de dix ans comprit qu'il était obligé d'y allé, même s'il n'avait vraiment pas envie, trainant des pieds, râlant, grognant, il sentait les ténèbres le prendre et l'emmené, ce tunnel détruisait ses sens sur-développés, les ténèbres essayaient de pénétré dans son cerveau, mais lui faisant barrage avec de grandes plantes vertes dans son imagination empêcha les forces du mal de passé. Il entendait des cru strident et horrible lui lacéré les tympans, douloureux très douloureux. Il jeta sa main en avant attrapant celle de la fille brune qui avançait et semblait confiante, normal elle n'avait pas le même rapprochement que lui, elle n'avait pas les même sens que lui, ils étaient pareils mais en même tant différents. Le reptile poussa un soupire de soulagement quand il sentit sa main froide, glacée par les ténèbres saisir celle plutôt chaude de la Sortcelière au grands pouvoirs. Il pouvait l'évalué et voyait bien qu'elle était douée, c'était tant mieux pour elle. Le mi-humain souta de joie quand il vit enfin la sorti du tunnel, de la lumière se voyait, là tout près ! Un vrai sourire s'étira sur ses petites lèvres gelée par les ténèbres de la grotte. Il courut a toute vitesse, mais comprit qu'il devait resté derrière la jeune fille vu qu'il ne connaissait pas encore très bien l'endroit ou il allait, alors mieux valait faire attention, Nirvana lui avait toujours dit « Regarde, réfléchit avant de foncé, car sinon tu le regrettra. » Il avait jamais oublié le conseil de son ami, et il s'en souviendrait toujours. Car en plus se conseil était très juste, alors il ne fallait pas l'oublié, et en plus c'était le Vampyr qui l'avait dit. Shadow sentit son cœur rebattre normalement quand ils atteignirent la sortie, enfin....Mais la fille s'arrêta et lui dit pour la première fois :
-Fait attention, il y a beaucoup de pièce ici, prend bien le même chemin que moi si tu ne sais pas les détectés.
Limia fit la moue, il détestait qu'on le prenne pour un con, mais le fait d'avoir été plongé dans des ténèbres d'un tunnel glacial laissait toujours monté une étrange sensation le long de son échine. Il se colla un peu plus contre la fille, il se sentit bien en sentant sa chaleur, ouf...Ils continuèrent alors le chemin, mais plus il avançait plus le ciel s’éclaircissait, baignant le paysage de couleurs rassurantes, malheureusement si l'aube se levait trop les chasseurs les rattraperait et personnellement il n'avait pas très envie de recommencer a courir comme un fou. Une grande montagne, il montait au sommet, surement il devait y avoir quelque chose la-haut, un repaire secret pour Sortceliers ? Un souterrain remplit de mort ? Un vieux temple sacré ? Il ne savait pas mais essayait d'imaginé un peu les lieux, et souriant il regardait autour de lui pour cherché des idées. Le petit garçon finit par s'ennuyé il en avait un peu marre de marché, il aimait beaucoup cette fille, elle ne parlait peut être pas beaucoup mais il sentait un sentiment pour elle, l'amitié. Par contre il ne savait pas si ce qu'il ressentait pour Nirvana était de l'amitié ou de l'amour, ça il cherchait toujours, mais n'arrivait jamais a trouvé, et réfléchissait souvent même pour trouvé. Le serpent aimait bien réfléchir au monde, a la vie quand il s'ennuyait c'était son passe-temps favoris, ah ! La montagne. Un air frais le secouant doucement, agitant en même temps l'herbe, les feuilles des arbres, un ruisseau coulait pas loin, un beau son qui pouvait bercé n'importe qui, c'était si beau, le paysage était a coupé le souffle, si bien que le reptile oublia pendant un moment que des chiens horribles appartenant aux chasseurs lui courait après, et qu'il n'était pas tout seul. Il se demandait qui les chasseurs traquaient, ça devait être lui, vu que la fille magique avait passé dix ans toute seule dans voir personne, quand même il avait réussit a lui attiré de gros problème, il n'était pas vraiment doué. Parfois la petite créature se demandait si les amis c'était bien fait pour lui, il n'en avait pas l'impression et ça lui faisait mal, enfin plutôt mal. Il aimait joué, mais joué par la torture, et il aimait torturé avec quelqu'un et non tout seul. Il aurait voulut serré contre lui quelqu'un, met ne pas lui prendre son énergie, comme tout ces enfants que Nirvana enlevait avant pour que le Mi-humain puisse joué avec, mais souvent bien sur ils mourraient a la fin, par de manières variées, lui il aimait ça et personnellement ça ne le choquait pas. Un grondement sourd tira le petit de dix ans de ses pensées, là haut une tonne de pierres déboulaient en hurlant sur la pente de la montagne, fonçant tout droit sur les deux compagnons qui se tenaient là, un peu confus. Shadow réagit vite, bien qu'il fut surprit et bien qu'il eut peur il se transforma en un énorme oiseau roux, l'aube donnait a son plumage soyeux des reflets rouge, on avait l'impression qu'il allait s'embrasé, des yeux jaunes, des serres acérées, un bec noir, il battit des ailes, attrapa la jeune fille par les bras essayant de ne pas lui faire mal et monta dans les airs a toute vitesse, soulevant des gerbes de terres, les pierres passèrent juste en dessous d'eux, et le vent commença a faire plané le grand oiseau au pelage feu vers le sommet de la haute montagne, il espérait que la Sortcelière serait heureuse du voyage, il vola par dessus plusieurs arbres, pendant plusieurs kilomètre avant de se rendre compte qu'il avait fait une grosse erreur, il avait révélé leur position. Limia se posa en vitesse et se transforma en un grand loup au pelage or et blanc, puis mit la jeune fille sur son dos et fonça a toute vitesse sur l'herbe fraiche mouillant ses coussinets, il réussit a ne pas dérapé, laissant la brise caressé son pelage il ne voulait pas ralentir, tout était de sa faute il devait se rattrapé. Montant rapidement, essoufflé mais se forçant a continué, il monta, et finit par arrivé devant un étrange et effrayant chalet en ruine, ce qui le fit sursauté, un chalet en ruine ? Il laissa la fille aux pouvoirs magiques descendre de son dos et s'écroula sur le sol, vidé totalement de son énergie, le petit garçon avait besoin de mangé, il devait a tout prix se nourrir, car si il ne le faisait pas il mourait, il n'avait plus rien pour continué a vivre, ses stocks d'énergie était a présent terminé, pour un Limia c'était très grave et effectivement ça affectait beaucoup le garçon brun qui n'arrivait plus a se relevé et respirait difficilement, luttant pour gardé les yeux ouvert, a deux doigts de perdre connaissance, il avait besoin de mangé a tout prix, de l'énergie, il en fallait, gémissant il finit par sortir difficilement essayant d'articulé au maximum malgré ce terrible manque du a un surplus d'effort alors qu'il était déjà faible, ça ne pardonnait pas ça, c'était encore de sa faute :
-Énergie....

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Limia, mais pas trop!







Spoiler:
 

Je t'adore ma Nina! Tu es cette étoile, celle que je recherche et qui reste au plus profond de mon coeur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tentation-noir.1fr1.net
Indomptable
Messages : 103
Date d'inscription : 08/03/2013
avatar
Indomptable
Nina Hildre
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Ven 19 Juil - 18:51



☻ Le chalet  ☻
'



Un bruit sourd se fit entendre loin des bourdonnement dans mais oreille bizarre , cela annoncer pas quelque chose de très bons . A ceux moment j’aurai voulut faire demi tour vers le tunnel la ou se trouver une genre de grotte ou ont pourrait se cacher de tout danger vue quel était sous ternaire . Mais trop tard des grosse roche en haut déboula la cote a toute vitesse ont pouvais pas courir jusque en bat et les pierres nous attendrons d'une minute a l'autre . Je chercha du regard mon amis mais je ne vue rien , ou était il passer ? Pourquoi m'avait il trahi ? Maintenant je n'avais plus le temps de poser des question il mettait impossible d'utiliser ma magie j'allais donc mourir ! Quelque chose me pinça l’épaule bizarre que c’était il ? Je leva la tète et vue un grand rapace beau et roux il était tout simplement magnifique cela ne pouvait que être un aigle ou une grande buse d'affrique . Mais qui était ce grand oiseaux ? Me voulait t'il en déjeuner pour se midi ? Je ne c'est pas mes j’aime r biens le petit voyage que cela me faisait une magnifique vue a travers la montagne magique sans aucune maison a l’horizon et oui c’était sa la chaîne de montagne juste après la foret des liane comme si cela était magique . Mais pas du tout cela était biens vrai juste que les maison était a biens 50 km d'ici normal il faisait tellement froid y avait tellement de dangers dans c'est chaîne de montagne que les habitant préfère partir . Malgré que cette aigle me pincer un peut les épaule il m'avait sauver de très peut de l’éboulement de pierre qui aurait du m’écraser . Mais maintenant je m'inquietter pour le gars et si c’était lui l’oiseau de couleur roux brillant au soleil comme si cela était un deuxième soleil ?  



L'aigle commença a descendre un peut au sol me laissant admirait pendant quelque instant l’environnement que se trouver de l'autre coter de cette immense montagne . Je voyait des belle prairie  verte d'herbe avec des marrais comme si de l'autre coter de c'est arbre forestière entourant la prairie se trouver un lac un énorme lac . Je remarqua pour la dernière fois le sommer de la montagne impossible d'y allait j'avais mit le chalet la ou était le plus haut après personne pouvait respirer plus haut cela était trop dure déjà que j'avais du protéger le chalet d'un voile pour respirait correctement et que les personne que j'aimais pouvait respirait correctement a cette endroit les ennemis par conte il seront direct empoisonner . Voila l'aigle était poser mais il se transforma directement en loup je reconnue tout de suite que c’était le gars car rien pouvait faire sa rien du tout . Il me mit sur sont dos et courut très vite en taillant les arbre au prés les arbre sombre qui cacher d'autre yeux qui pouvait faire peur en venant ici . Je venait pas souvent ici ou plutôt souvent dans les bonne saison de septembre la ou devait faire le pus chaud dans c'est montagne extrêmement dangereuse et hostile . Une fois arriver au cabanons je l'ouvris en utilisant ma magie et oui aucune clés ni rien pour se chalet abandonner . Mais une voie essouffler et comme prête a mourir vient se porter a mes oreille :

-Énergie.....

Je me retourna pour voir le garçons voir quesqui lui arriver , il avait l'air tellement faible tellement malheureux .J'acourru a lui au moment ou il essaya de se lever que pouvait je faire pour l'aider ? Hummmm a remède mais oui les limia recherche leur énergie dans les corps d'humains , simple pour une sorceliere comme moi de faire un petit corps de poussière rassembler pour vivre dans ce monde . Je me recula et ferma les yeux je pensa très fort a une petite fille jouant au bac a sable et une poudre brillante descendit a coter de mon corps et se transforma directement en petite fille imaginer . Je la prie alors par les cheveux et la donna au gars en disant d'un air contente :

-Voila , tu pense que cela va te suffire ? ..

Certes jetait encore très timide pour parler très longtemps ou assez biens sans hésiter , j’espère en moins que la fille que j'avais imaginer allait lui plaire malgré les crie de la petite qui pouvait donner pitiez alors quel était juste faite a partir d'imagination et de grains de poussière . Biens sur quand je faisait des « humains » c’était souvent pour 3 jour après sa peaux sans lever doucement en la faisant souffrir et elle partait comme si ont la brûler . Je n’était pas dieux je pouvait pas faire des humains aussi facilement sans passer par la case souffrir un peut . Déjà chez les sorceliere ont ne devait pas faire d'enfant ou alors il était réduit en esclavage soit par leur parent ou soit par d'autre parent , pas mal de sorcelier toucher de l’esprit des anges ne mal traiter pas leur enfant et pouvait avoir des enfant aussi facilement que un humains , par conte ceux toucher de l’esprit du diable il devait mal traiter leur enfant sous peine de vivre l'enfer jusqu’à notre mort donc il était mieux de pas faire d'enfant si les enfants devait finir plains de bleue et de cicatrice de brûle et plains d'autre chose . Ma mère elle avait était atteins de l’esprit des anges et mon père de celui des diable malheureusement mon père faisait souffrir ma mère pour que celle si vienne dans l’esprit du diable quand je suis née ont na voulut me rejeter mais ma mère ma garder en cachette en se faisant frapper chaque jour , un peut avant la mort de ma mère ma sœur et morte mais mon père la vue cette fois et la envoyer dans une autre famille . A l'age de 4 ans jetait plus cachet par ma mère car celle si était morte a cause des coup de mon père sous mes yeux et a partir de cette age jetait que une pauvre esclave jusqua mais 10 ans . Fini de penser je rentra dans le chalet qui santer l'enfermer , j’ouvris les volet les fenêtre et voilà tout était prés . Je sorti de l'armoire des drap que je déplia pour mettre sur les lit de paille qui y avait en bas comme dans une cave la ou aucune goûte d'eau passer la ou ont était a l'abri de tout . Je sorti dehors chercher de l'eau en prévenant Le gars d'un regard  . je revient quelque minute avec un bouquet de fleur de l'eau et de la nourriture . Il était midi l'heure de manger je dit d'une vois sereine et heureuse au gars :

Eh il et midi ! Tu veut manger ? Ta faim ? Si oui vient a table dans quelque minute c'est pres .
Et je fit un sourire avant de repartir voir si ma viande était assez cuite . Ont était en été maintenant mais dans la montagne il faisait toujours un peut froid ce qui était normal . Le temps lui ne changer pas du tout toujours un magnifique soleil avec quelque nuage pas menaçantes du tout qui voguer dans le ciel bleue de l’été -hivernal de la montagne .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 18
Localisation : In your as :D *okjesors*
avatar
Administrateurs
Limia Shadow
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   Lun 22 Juil - 9:03

Limia étouffait il essayait de respiré, se roulant par terre, crachant, son cœur accélérait, il sentait toutes ses forces le quittaient, il n'en pouvait plus, il n'avait pas assez d'air, il avait besoin d'énergie ou de mangé tout simplement, mais vite, vite car il mourrait, il mourrait sur place, il n'en pouvait plus, tous ces organes s'arrêtaient lentement, le manque de force, il avait trop utilisé la transformation, tellement que l'énergie qu'il avait dans son corps était toute sortie, au moins la fille s'en sortirait peut être elle, mais lui c'était la fin, il n'y avait rien ici, rien, pas un humain, les chasseurs étaient loin derrière, ce chalet était ancien, il devait surement être vide, il était condamné. Soudain le petit garçon pensa a Nirvana, le vampyr, non il ne devait pas mourir, il devait resté avec la créature de ténèbres, il devait pensé a celui qu'il aimait, sinon celui-ci perdrait son temps, il l'aimait tellement qu'il ne pouvait pas le quitter comme ça, plus jamais le revoir, impossible, il l'aimait trop, tellement. Son cœur battait trop vite, sa respiration devait trop rapide, il mourrait, il mourrait sur place, il n'avait même pas dit au revoir a celui qui l'avait aidé, il ne l'avait jamais remercié. Les yeux du petit serpent se couvrirent de larme, il n'avait pas le droit, il n'avait pas le droit de laissé Nirvana, il ne pouvait pas faire sa a celui qu'il aimait, c'était impossible, il devait revoir son meilleur ami, il devait. «Nirvana...vient...vient, s'il te plait... » Mais ses prières ne marcheraient jamais, sa vue disjoncta, il ne voyait plus rien, la tristesse céda a la panique, il était devenu aveugle, alors il se mit a hurlé :
-Au secours, aidez moi, je vois plus rien ! Je veux voir, je veux voir !
Se frottant les yeux avec la force qu'il lui restait, il essayait désespérément de voir quelque chose, mais rien, son ouïe commençait elle aussi a s'estompé, il cru que son cœur allait lâché, c'était la fin, il pria pour que Nirvana se porte bien, il pria pour que la fille se sauve, il pria pour les revoir. Mais soudain des cris que ressemblait a celle d'une petite fille se firent entendre, surement qu'il délirait, son cerveau mourrait peut a peut, trop tard. Mais non c'était vraiment vrai, il y avait quelqu'un, la Sortcelière ? Il entendit sa voix, elle disait, plutôt gentiment :
-Voila tu pense que sa va te suffire?
Quelque chose tomba dans ses bras, sans même s'interrogé sur ceux qu'était cette chose il la serra, mais très vite il reconnut l'énergie d'humain, et la il en fut reconnaissant a la fille, elle l'avait sauvé, il n'allait plus mourir, ils pourraient se sauvé ensemble, il pourrait revoir Nirvana. Aspirant l'énergie vital de l'humaine il reprit des forces, la vue revient, et la il fut tellement soulagé, il put voir, et voir c'était la vie, il ne supporterait pas de perdre la vue, si il la perdait un jour il irait surement consulté un Sortcelier pour savoir si celui-ci pourrait lui remplacé ses yeux, les Sortcelier savait tout faire. Un flot d'énergie submergea son corps, parcourant le reptile de frisson, ses organes reprenaient de la vie, sa respiration ralentissait, redevenant normal, il se sentait bien maintenant, il se sentait revivre, heureux de ne pas être mort il laissa le corps de la petite fille qu'on lui avait donné tombé a terre, elle était morte trop tôt, tant pis pour elle, elle n'aurait pas du existé, c'est tout, c'était son heure, quel dommage. Il fit un grand sourire sadique, avant de reporté son attention sur la fille, elle ouvrait le chalet alors il s'y engouffra, il aimait bien ce chalet, il était étrange, mais semblait parfait, ça allait être class. La sortcelière se mit a la cuisine, il était content, car il avait très faim, c'était un gros mangeur, il mangeait encore plus que Nirvana, a chaque fois le Vampyr était choqué de voir a quel point il mangeait, le garçon de dix ans avait faim en permanence, en plus c'était bientôt son anniversaire, il aimerait bien le fêté avec son ami, comme avant, avec la créature des ténèbres c'était vraiment géniale les anniversaire, ils s'amusaient trop bien, il voulait vraiment a tout prix que le monde redevienne comme avant, comme quand il était petit, quand il jouait dans les prairies, dans les rivières, dans les villes, les parc d'attractions, les délires, tout ça, tout ça il y voulait. Limia n'avait même pas remarqué qu'il avait écrit sur un mur le nom de son ami, sur un mur était maintenant écrit « Nirvana » C'est sur il en avait besoin. Mais son intention se reporta sur les chasseurs, ils étaient en train de monté jusqu'au chalet, les premiers tombaient a genoux et semblait s'étouffé pendant que les derniers fuyait, alors le serpent éclata de rire, il tira la langue a un chasseur vivant que mourrait devant lui. Les chiens eux ne craignaient, il fallait détruire les canidé robotisé ? L'enfant était assez intelligent pour savoir que lui il ne craignait pas l'air, car la Sortcelière l'avait modifié, alors il sorti rapidement dehors, ignorant les regards suppliant des chasseurs tourné vers lui, il s'en fouttait, il les détestait, il voulait que tous les chasseurs meurent car c'était leur faute si il ne voyait plus Nirvana. Le petit garçon se transforma en une énorme panthère métallique, au croc tellement pointue, qu'une simple morsure broyerait n'importe quoi. Il choppait les chiens, mâcha, et plus de rien, ils étaient a présent libre, bon cette expédition n'avait pas duré longtemps. Limia rentra dans la maison car il avait hyper faim, c'était près maintenant, il avait trop l'impression que la sortcelière était sa mère, il la sentait douce quand même malgré qu'elle soit timide, mais il savait qu'elle cachait quelque chose de difficile. Le petit garçon c'était fait abandonné par ses parents, c'était son père tout ça, son père qui le trouvait tellement affreux qu'il l'a laissé dans la forêt tout seul, sa mère n'a même pas prit sa défense. Une tristesse immense s'empara du petit « Qui sont mes parents ? Que sont-ils devenu ? Pense-t-il toujours a moi ? Qu'ais-je fait pour qu'on m'abandonne ? » Une rage immense s'empara du garçon de dix ans, il voulait pleuré, mais non cela ne servait vraiment a rien. Le cœur gros, il repensa a cette nuit dans la forêt, tout seul, apeuré contre un arbre, il avait froid, il était fatigué, il était perdu, il avait faim et soif, puis le Vampyr était venu pour le prendre comme repas, jusqu'à ce que le serpent ait les yeux virant aux verts et la c'était devenus la grande amitié, soudain une pensée traversa la tête de Shadow « Vous avez voulut me tué, et bien je ferais de même. »

Il mit la table rapidement, posant deux assiette, deux verres, des couverts, il disposa tout, eau et sopalin. Son ventre fit un bruit familier, la faim lui taillait l'estomac, il avait besoin de mangé. La viande arriva enfin sur la table, alors avec le sourire il attrapa un bout et l'enfonça dans sa bouche, directement il trouva que c'était vraiment délicieux, et Limia n'arrivait maintenant plus a s'arrêté, attitude typique chez les créatures reptiliennes, quand elle n'avait pas prit assez d'énergie elles mangeaient tellement qu'il ne restait plus rien après, mais le petit garçon fit quand même attention a ne pas tout mangé, il fallait quand même en laissé a la Sortcelière c'est elle après tout qui avait cuisiné, il n'avait pas a prendre tout pour lui. Le serpent se calma un peu et mangea tranquillement, après il ne savait pas quoi faire, s'il devait resté ou partir, peut être qu'il resterait encore un peu, ou peut être qu'il pourrait resté encore plusieurs jours avec la fille, il espérait que ça ne gêne pas celle-ci. Le reptile avait envie de sang, il y pensait, il avait besoin de sang, il aimait faire de gros carnage dans les villes alentour quand il s'ennuyait le soir, peut être que la sortcelière voudrait bien elle, peut être qu'au fond elle n'était pas si gentille, qu'elle avait cœur entourer de brume. Le garçon de dix ans n'avait jamais eut de pitié, depuis qu'il était avec Nirvana, il ne pensais pas a la pitié, il n'écoutait jamais les supplications des gens qu'ils prenaient avec lui, pour lui c'était normal, normal de faire mal aux autres, alors il ne lâchait jamais quelqu'un quand il avait décidé de lui faire du mal. La petite créature pouvait changé d'humeur d'un seul coup, il pouvait être très en colère puis la seconde d'après être joyeux, il était un peu lunatique. Par contre il avait toujours fait comme il voulait, il détestait recevoir des ordres, de personne, peut être que s'il était resté avec ses parents ça n'aurait pas été aussi amusant. Mais pourquoi n'irait-il pas au parc d'attraction, il adorait les parcs d'attractions, avant avec le Vampyr ils y allaient quelque fois, Shadow changeait d'apparence et faisait croire que Nirvana était son père, puis ils pouvaient entré et passait la journée dans diverse attraction, ça il adorait, il adorait. Peut être que la sortcelière n'aimait pas elle, il espérait que si car ça faisait longtemps qu'il n'était pas allé s'amusé là-bas dedans. Il lui proposerait plusieurs truc puis elle choisirait, mieux valait se rapprocher, il pourrait se faire une amie peut être, ce serait pas mal. Il savait qu'il devait allé chercher le Vampyr, mais en fait c'était bien des fois de prendre du bon temps, il était malheureux et avait besoin de joué surtout a son age, il fallait que celui qu'il aimait le pardonne, car c'était toujours triste d'être tout seul a chercher désespérément quelqu'un qu'on aimait qui était perdu depuis longtemps. Limia se leva il ramena son assiette dans l'évier, puis il se tourna en souriant vers la fille, il sauta sur une chaise a côté d'elle et lança sur un ton amicale et heureux :
-J'ai des programmes pour la journée, on s'est débarrasser des chasseurs, alors pourquoi pas essayé de faire deux trois trucs ensemble, je te propose : soit on on va au cinéma, soit on va voir pour les parcs d'attractions, soit on va faire les bordel en ville, c'est comme tu veux, tu choisis, et si ça te plait pas n'hésite pas a proposé.
Il fit un grand sourire, pas parce qu'il s'apprêtait a faire du mal, parce que tout simplement il était heureux, heureux d'être ici avec quelqu'un, il avait un peu courut, il avait faillit mourir a cause d'un manque d'énergie, mais il était maintenant heureux, il savait qu'il pouvait compté sur la sortcelière, il savait qu'on ne l'abandonnerait pas, enfin il l'espérait. Il y avait plusieurs sorte de sortceliers, Nirvana lui avait fait des cours sur les différentes créatures : Il y avait les sortceliers ange et démon, qui vivaient dans un cercle fermé, plutôt étrange, il y avait les sortceliers élémentaires, très rare pratiquant qu'un élément, il y avait aussi les sortceliers simple, comme des humains mais avec des pouvoirs extraordinaire, puis il y avait les sortceliers fantômes, c'était des fantômes d'ôté de pouvoir, après il y avait les hybrides, mi-sortceliers mélanger avec une autour espèce. Une fois avec Nirvana ils étaient tombé sur un hybride : mi-sortcelier mi-Maï, c'était curieux, un sortcelier avec des griffes de maï, avec des baisers envoutant ou mortel des maï, le charme des maï leur agilité, mais pas de souplesse et pas de reflex. Le petit garçon avait aussi apprit les différents hybride : Mi-Vampyr mi-Limia (si c'était le Limia qui se faisait mordre) : impossible de mourir de vieillesse on ne grandit plus, croc adapté pour le sang, se nourrissant de tout, plus de résistance aux armes mais pas immortel, ne craignant pas le soleil, ne craignant pas autant le bois que les vampyr, aucune chance d'être transformé en cendre, plus de vitesse a la course, yeux virant toujours aux verts, toujours la même transformation en tout, mesmer aquérit, vision thermique quelque fois, ne craignant pas les morsures de loup garou. Si c'était le vampyr qui se faisait mordre : vitesse incroyable, craignant le soleil, immortel a toute armes sauf aux bois, yeux virant aux rouges, ayant la capacité de se transformé en tout, mesmer, pouvant avoir une vision thermique, craignant les morsure de loup garou, pouvant mangé de tout. Il fallait que Limia morde Nirvana pour le transformé en hybride, peut être Hayley si elle voulait, si il la mordait elle pourrait manipulé n'importe qu'elle garçon, et s'il mordait Nirvana, n'importe qu'elle fille. Mais les Vampyrs avait déjà les mesmer, le seul problème du mesmer c'est que la personne infecté par ce pouvoir eut devenir aveugle a force d'être mesmérisé, ses gestes sont plus lents, on dirait un peu un zombi ayant un objectif, prêt a tout pour réalisé l'objectif demandé. Alors qu'avec la manipulation des Limia, la personne faisait ce qui le Limia avait dit, mais ses gestes n'étais pas lent, il résonnait normalement, juste qu'il était raide dingue du Limia et faisait tout pour l'écouté. Par contre la manipulation du Limia femelle ne marchait pas sur les hommes gays. Le serpent cligna des yeux, revenant a la réalité, il avait envie de sortir, d'aller s'amusé, de faire un loisir. Son sourire était toujours collé a ses lèvres et il attendait une réponse avec impatience.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Limia, mais pas trop!







Spoiler:
 

Je t'adore ma Nina! Tu es cette étoile, celle que je recherche et qui reste au plus profond de mon coeur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tentation-noir.1fr1.net

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Violation de Domicile (PV NINA HILDRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)
» NINA PETITE X FOX F - 2 ANS SPA ETANG BLEU VERDUN 55
» (Terminé)~ Bon, on y va [PV:Nina|Capture] ~
» Felicie ____ Ft Nina Dobrev [ En Construction]
» Titou gigolo a domicile.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sombre Tentation et Noir Désir :: Alentours :: Forêt de Lianes-